Archives pour la catégorie Actualités

Les résultats GN Dressage 2013

Le podium des Ecuries Dressage en 2013 :

1- Ecurie Equidia Life

Claire Gosselin & Pauline Leclercq

2- Ecurie Equitechnic – Cavaldress

Catherine Henriquet & Stéphanie Collomb

3- Ecurie Kineton – Pikeur

Pierre Subileau & Jessica Michel

2012 : Ecurie Verneuil Dressage

Laurence Vanommeslaghe & Sarah Casanova

2011 : Ecurie Team de Breteuil

Muriel Leonardi & Muriel Foy

Le podium individuel en 2013 :

1- Claire Gosselin – Karamel de Lauture

2- Stéphanie Collomb – Riverdance 11

3- Pierre Subileau – Talitie

2012 : Laurence Vanommeslaghe – Avec Plaisir

2011 : Franck David – Tout de Suite

Première étape Grand National CCE 2014 – classement provisoire

CLASSEMENT PROVISOIRE

1- Ecurie GREEN-PEX CAVALASSUR (Maxime Livio & Mathieu Lemoine) = 14 pts

2- Ecurie MERIAL-SOFERMI (Jean Teulere & Pascal Leroy) = 12 pts

3- Ecurie THEAULT (Nicolas TOUZAINT & Melinda TAPIE) = 11 pts

1- Ecurie GREEN-PEX CAVALASSUR (Maxime Livio & Mathieu Lemoine) = 14 pts

2- Ecurie MERIAL-SOFERMI (Jean Teulere & Pascal Leroy) = 12 pts

3- Ecurie THEAULT (Nicolas TOUZAINT & Melinda TAPIE) = 11 pts

4- Ecurie LA CENSE (Eric Vigeanel & Jean Louis Bigot) = 9 pts

5ex- Ecurie MAXIMAT-EQUIDIA LIFE (Thomas Carlile & Luc Château) = 8 pts

5ex- Ecurie CSEM (MCH Donatien Schauly & Erwan Le Roux) = 8 pts

7ex- Ecurie IFCE-DEVOUCOUX (Arnaud Boiteau & CNE Stanislas de Zuchowics) = 7 pts

7ex- Ecurie ANTARES – DP NUTRITION (Cédric Lyard & Véronique Réal) = 7 pts

Julien Epaillard sur la piste aux étoiles

Hong-Kong-Masters-Julien EpaillardA l’occasion de  Saut  Hermès à Paris – un CSI 5*  de prestige et de charme le journal « Ouest France » a rencontré Julien Epaillard, le Normand qui a vraiment une grande envie d’intégrer le « top 30 des meilleurs cavaliers mondiaux ». Julien a le talent, les  moyens, le bon entourage et pourtant,  toujours pas de crack cheval lui permettant de gagner les Grand Prix à 1,60m. Julien explique: J’ai Cristallo A*LM et Quarat de la Loge qui arrivent à ce niveau. Cristallo fera le Grand Prix à Paris, mais, s’il a montré de bonnes choses, ce serait un exploit de faire une grosse performance. Qarat fait partie de la longue liste pour les Jeux mondiaux et a été sélectionné en 2013 pour le CSIO de Falsterbo, où il a été le meilleur cheval français dans la Coupe des nations, mais il a été embêté par les problèmes de santé et manquera sûrement encore d’expérience pour les JEM. Après, s’il est vraiment bien et qu’on a besoin de nous, je n’exclus rien, nous verrons après. Je   suis 51ème mondial et le véritable objectif cette année et d’essayer d’intégrer le Top 30 pour avoir accès aux plus beaux concours.  Le cavalier s’est mis également à l’élevage avec sa femme  et son jeune Safari d’Auge se montre très talentueux, mais à 8 ans, « la route est encore longue ».

On souhaite bonne chance à Julien et à ses montures! (sur la photo Julien pendant Hong Kong Masters)

quidam5

Quidam de Revel au paradis des étalons

Quidam de Revel, Selle Français et l’un des plus célèbres chefs de race au monde est mort à 32 ans (selon le site internet danois RideHesten repris par Cavadeos). Né en 82 chez le Prince Amaury de Broglie et élevé au Haras des Rouge chez Fernand Leredde, Quidam de Revel a connu une belle carrière internationale sous la selle d’Hervé Godignon avec qui il a obtenu, entre autres, la médaille de bronze par équipes aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992, et la quatrième place en individuel. Il a connu par la suite une incroyable carrière de reproducteur en devenant chef de race au niveau mondial. En France, ses descendants les plus célèbres sont Dollar de la Pierre, Quaprice Bois Margot, Quite Easy, Nabab de Rêve…. Vendu à la famille Velin au Danemark, il a continué la carrière sportive sous la selle de Thomas Velin il y a passé 21 années – les rumeurs concernant sa disparition ont couru depuis un moment déjà. S’il y a bien une légende (et des gènes) de l’élevage français qui ont marqué à jamais les chevaux de sport, elle porte le nom de Quidam de Reval, ce fils fils de Jalisco B et et de Dirka par Nankin et Ondine de Baugy par le Pur-sang Harphortas. Il a même été cloné et Quidam de Revel clone II fait la monte en Belgique chez Joris de Brabander.

Hong-Kong-Masters-Julien Epaillard

Hong Kong à la sauce française

Le grand voyage et l’atmosphère chaude et dynamique de la ville de Hong Kong ont eu une très bonne influence sur le moral des cavaliers français et de leurs montures pour ces Hong Kong Masters. Ils ont été à l’honneur bien que Patrice Delaveau, le grand gagnant de l’année dernière qui a remporté quatre victoires et une cinquième pour un centième, le tout en cinq épreuves disputées sur les six proposées au programme– et qui était accueilli en star par le public, a dû céder sa place du vainqueur du Grand Prix à 1m60 au profit du Suédois Henrik von Eckermann en selle sur Gotha (team Beerbaum). Katarina Offel et Ludger Beerbaum ont complété le podium aux couleurs germaniques colorés par le drapeau ukrainien porté par Katarina.

Quatre Français se sont qualifiés pour la seconde manche de ce Grand Prix.  Le Normand Patrice Delaveau , qui a réalisé le deuxième sans-faute le plus rapide avec  Carinjo*HDC fait tomber une barre, mais grâce à un parcours rapide, il termine au pied du podium devant  la Normande Pénélope Leprevost , en selle sur  Nice Stéphanie. Avec 4 points en première manche, Pénélope a réussi à remonter 3 places grâce à un deuxième tour sans-faute.  Un autre Normand, Kevin Staut avec  For Joy Van’t Zorgvliet*HDC finit 7ème avec 4 points en première manche.  Simon Delestre et  Valentino Velvet, premiers du classement provisoire, se classent finalement 12èmes avec 3 fautes au second tour. Seuls le gagnant Henrik von Eckermann et l’Ukrainienne Katarina Offel ont réussi le double sans-faute.

Résultats du Grand Prix Longines :

Copie de news_speed_challenge-1393037010

1. Henrik von Eckermann (SUE), Gotha, 0/0 pt, 41’64

2. Katarina Offel (UKR), Charlie, 0/0 pt, 45’52

3. Ludger Beerbaum (ALL), Chaman, 1/0 pt, 50’81

4. Patrice Delaveau (FRA), Carinjo HDC-JO/JEM, 0/4 pts, 41’24

5. Pénélope Leprévost (FRA), Nice Stephanie-JO/JEM, 4/0 pts, 41’85

6. Maikel van der Vleuten (HOL), VDL Groep Verdi, 0/4 pts, 42’70

7. Kevin Staut (FRA), For Joy, 4/0 pts, 43’33

12. Simon Delestre (FRA), Valentino Velvet, 0/12, 42’24

16. Jérôme Hurel (FRA), Quartz Rouge, 4 pts

21. Julien Epaillard (FRA), Cristallo A*LM, 9 pts

22. Anne-Sophie Godart (FRA), Carlitto van’t Zorgvliet, 9 pts

Le vendredi, premier jour des Hong Kong Masters,  Julien Epaillard (un Normand !), en selle sur son jeune Cristallo A*LM , s’impose dans l’épreuve d’ouverture à 1m45, devant l’Irlandais Shane Breen et le Belge Pieter Devos.

Deux heures plus tard, lors de la remise des prix de l’épreuve de vitesse, le résultat est grisant : un podium 100 % tricolore composé de Kevin Staut, Simon Delestre et Julien Epaillard. Cavaliers les plus rapides des 23 partants, Simon Delestre, en selle sur  Napoli du Ry et Julien Epaillard sur  Mister Davier, terminent le parcours en respectivement 63,77 et 63,87 secondes mais sont pénalisés de 2 secondes pour une barre. Ils terminent deuxième et troisième derrière leur compatriote Kevin Staut avec  Quismy des Vaux*HDC . Il s’impose en 65,77 secondes au terme d’un tour sans faute. Sept cavaliers sont allés plus vite, mais tous ont fauté, dont  Roger Yves Bost en selle sur  Cosma Shiva 9 , qui finit 9ème avec 4 secondes de pénalités.

Résultats du Longines Speed Challenge :

1. Kevin Staut (FRA), Quismy des Vaux*HDC , 65’37

2. Simon Delestre (FRA), Napoli du Ry-JO/JEM, 65’77 (63’77 + 2 sec)

3. Julien Epaillard (FRA), Mister Davier, 65’87 (63’87 + 2 sec)

Dans l’épreuve du samedi à 1m55, un joli double sans-faute en 41’11 secondes permet à Pénélope Leprevost en selle sur jeune Flora de Mariposa – très belle et sûre d’elle – de monter sur la deuxième marche du podium, devant Roger Yves Bost et sa jument Cosma Shiva 9. Harry Smolders et Regina Z avec le chronomètre en dessous des 40 secondes se retrouve au premier rang grâce à un tour magnifique qui démontre une belle maniabilité et un super mental de la jument.  Anne-Sophie Godart et  Carlitto Van’t Zorgvliet prennent une belle 6ème place. Avec les parcours à 4 points les plus rapides de la deuxième manche, Patrice Delaveau et Simon Delestre se placent 8ème et 9ème.

Résultats Jockey Club Trophy :

1. Harrie Smolders (PB), Regina Z, 0/0 pt, 39’99

2. Pénélope Leprévost (FRA), Flora de Mariposa, 0/0 pt, 41’11

3. Roger Yves Bost (FRA), Castle Forbes Cosma, 0/0 pt, 41’36

4. Jane Richars-Philips (SUI), Dieudonne, 0/0 pt, 42’96

5. Edwina Tops-Alexander (AUS), Tequila, 0/0 pt, 43’19

6. Anne-Sophie Godart (FRA), Carlitto, 0/0 pt, 43’99

7. Maikel Van Der Vleuten (PB), 0/0 pt, 44’17

8. Patrice Delaveau (FRA), Carinjo*HDC-JO/JEM,  0/4 pts, 40’81

9. Simon Delestre (FRA) – Napoly du Ry-JO/JEM 0/4 pts, 41’01  …

14. Jérôme Hurel (FRA) – Quartz Rouge 0/4 pts, 45’13

Roger Yves Bost et Cosma Shiva 9 réalisent le dernier podium français du week-end en terminant 3ème d’une épreuve à 1m45 derrière Marc Houtzager et Maikel Van der Vleuten.

SF

Selle Français gagne avec les cavaliers étrangers !

Le site du Stud-Book Selle Français communique avec fierté et plaisir  les résultats des SF (dont ceux d’origine normande)  sous leurs cavaliers étrangers. En Allemagne, en Norvège ou en Espagne, le week-end a enregistré le plein de victoires SF ! (sur la photos Milos du Plain SF)

NEUMUNSTER (All) – CSI 3*

C’est sur ses terres que Marco Kutscher présentait Samayava Ar Park SF dans l’épreuve 2 phases à 1m35. Cette fille de Calvaro et Ornella Ar Park SF par Voltaire manque de peu le podium en s’attribuant une jolie 4ème place. Elle est née au HARAS DE DOUR AR PARK, à PLOUGUERNEAU (29).

FD Milos du Plain SF associé à  l’Italien Natale Chiaudani offre à son cavalier la victoire de l’épreuve 1m45 au chronomètre. Ce fils de Flipper d’Elle SF et Ebène du Plain SF par Iveday SF est né chez JEAN LEU à ST PIERRE DU JONQUET (14).

Un autre produit de l’élevage Breton, Osiris du Goyen SF se classe 2ème de l’épreuve à 1m45 samedi. C’est un hongre fils de Le Tot de Semilly SF et Urville de Sivry SF par Nidor Platière SF, né chez GUY DONNART à ESQUIBIEN (29) et concourant sous la selle de Werner Muff pour la Suisse.

Pour l’Allemagne, sous la selle de Tim Rieskamp Gödeking, Quapitola de Beaufour SFs’empare de la victoire samedi lors de l’épreuve à 1m50. Cette fille de Diamant de Semilly SF et Bakanna par Kannan est née chez ERIC LEVALLOIS à BEAUFOUR DRUVAL (14). Le lendemain, lors du Grand Prix à 1m55, le couple se classe 12ème.

Toujours sous les couleurs Allemandes, nous nous en réjouissons, Olivia de Nantuel SF est 5ème de l’épreuve à 1m50 barème A au chronomètre. Cette fille de Kannan et Alizé St Georges SF par Leprince de Thurin SF est née chez CLAIRE GOUIN à CORQUOY (18) et concourait avec Wolfgang Puschak.

WELLINGTON (USA) – CSI 3*

En Floride, c’est Oréade des Dames SF qui met à l’honneur le Selle Français. Associé à l’Américaine Adrienne Sternlicht, cette fille de Kannan et Ivoire du Roc SF par Hurlevent SF née CHEZ DANIEL DEMESMAEKER (Belgique), s’octroie  la 7ème place de la 1m50, barème A.

OLIVIA (Esp) – CSI 2*

Le Brésil était représenté en Espagne par le couple Marlon Zanotelli et Nénuphar’Jac SF. Ce fils de Cumano et Anémone du Col SF (par Pidayack SF) né chez JACQUES GRANDCHAMP DES RAUX à TRESSES (33) évoluait auparavant sous la selle de Michel Robert. Après 4 points sur la seconde phase, mais tout de même le deuxième chronomètre le plus rapide, le couple termine à la 5ème place du Gold Tour Grand Prix.

La médaille d’argent est décrochée par le Suisse C. Stauffer à moins d’une seconde de la tête en compagnie de Quactus du Leon SF dans le Silver Tour Grand Prix. Quactus est un fils de L’Arc de Triomphe et Etoile de Launay SF (par Orgueil du Donjon SF) né chez LAURENT GRALL à PLEDRAN dans les Côtes d’Armor.

Lors du Bronze Tour Grand Prix, c’est Mistral de Ravalet SF qui représente le Stud-Book. Avec un temps rapide et un double sans faute, Mistral  (Duc de la Cour II SF et Vedette de Ravale SF par Le Plantero SF) offre à sa cavalière la seconde marche du podium de l’épreuve. Il est né chez CHARLES CREUILLY à SIDEVILLE (50).

VEJER (Esp) – CSI 2*

Quatrin de la Roque SF et Michel Hécart se classent 10ème du Grand Prix. Quatrin est un fils de Quick Star SF et Anka A par Kannan. Il est né à LA ROQUE BAIGNARD (14) au HARAS DE LA ROQUE LIEU BREARD.

VILAMOURA I (Por) – CSI 2*

Dans l’épreuve à 1m45 du dimanche, l’étalon Selle Français Oscar des Fontaines SF  termine 7ème avec R. Sillo. Précédemment sorti par Pénélope Leprevost, c’est un fils de Lando et Lara des Fontaines SF par Mr Blue, né chez AART ALBERTS au BOURG ST LEONARD (61).

NEEOETEREN (Bel) – CSI 2*

Scherzo des Isles SF offre la 7ème place du Grand Prix à Nando De Miranda, frère du cavalier Brésilien Alvaro De Miranda des Ecuries AD, que l’on connait notamment associé aux Selle Français AD Norson (ex Norson du Reverdy), ou encore Kirfa de Kreisker.

Scherzo, fils de Diamant de Semilly SF et Nelsea des Isles SF par Caucalis SF, est né de l’ELEVAGE CHICHE-HUBERT à LE PELLERIN en Loire Atlantique, d’où vient entre autres la très en vogue Polinska des Isles SF montée en CSIO et CSIW par François Mathy Junior.

VESTFOLD I (Nor) – CSI 2*

Zirocco Blue (ex Quamikaze des Forêts sf) recommence fort l’année 2014 avec une nouvelle victoire du Grand Prix Zurhaar & Rubb Nok. Le Selle Français, fils de Mr Blue et Licorne des Forêts SF par Voltaire, est né à COUVAINS (Normandie) chez FABRICE PARIS.

http://www.sellefrancais.fr/actualite-1108.html

Duel-au-sommet-a-Saint-Lo_large

Horse Ball, le week-end décisif à Saint Lô!

Après une trêve d’un mois depuis la dernière échéance au Mans les 11 et 12 janvier dernier, le championnat Pro Elite reprend  ce week-end en Normandie. Les 10 meilleures écuries du horse ball  se retrouveront les 22 et 23 février prochains au Centre de Promotion de l’Elevage à Saint Lô.

Selon le classement provisoire il y a un éc art entre le groupe de tête composé des équipes de Bordeaux, Arles HCC, Chambly et Coutainville Izzea et les poursuivants – mais le championnat reste très ouvert. La lutte risque d’être passionnante pour la première place entre Bordeaux et Arles et pour la troisième entre Chambly et les Normands de Coutainville Izzea .

Dans le reste du classement provisoire, 6 équipes (Aramon,  Nantes Husse,  Lille / HEM Herock, Rouen,  Bellegarde,  Angers ) se tiennent en 3 points et Angers, paraît, logiquement, dans la position de faiblesse avec 11 points. Mais tout est jouable et chaque équipe de groupe même peut se trouver repoussée vers la sortie. Des émotions et le spectacle seront donc au rendez-vous ce week-end à Saint Lô.

Côté Championnat Féminin

Le public aura la possibilité d’assister à un super match entres les Normandes de Coutainville Agrial et Chambéry – les deux prétendantes pour le titre du Champion – et de soutenir les couleurs régionales avec toute la ferveur requise. Les équipes de Lacanau, Nancy Cheval Liberté, Montpellier Vallon & Ouest Horse Ball vont s’affronter pour mettre renforcer leur position et les formations de Gif et Hauteville GC, respectivement 7ème et 8ème au classement général, doivent marquer les points pour ne pas quitter le championnat. C’est justement à Saint-Lô que les 2 équipes s’affronteront dans une rencontre déterminante !

Rappelons que CPE de Saint-Lô qui accueillera les démonstrations de horse ball lors des prochains Jeux Equestres Mondiaux en août prochain.

Pro Elite Classement au 12/01/14

1. Bordeaux : 24pts / +38

2. Arles HCC : 23pts / +27

3. Chambly : 19pts / +6

4. Coutainville Izzea : 17pts / 00

5. Aramon : 14pts / -3

6. Nantes Husse : 14pts / -7

7. Lille / HEM Herock : 13pts / -8

8. Rouen : 13pts / -16

9. Bellegarde : 12pts / -16

10. Angers : 11pts / -21

Championnat Féminin  Classement au 12/01/14

1. Coutainville Agrial : 18 / +26

2. Chambéry : 18 / +23

3. Lacanau : 13 / +6

4. Nancy Cheval Liberté : 12 / -2

5. Montpellier Vallon : 11 / +9

6. Ouest Horse Ball : 10 / -5

7. Gif : 8 / -17

8. Hauteville GC : 6 / -40

1366115961_4-les-tribunes

Programme Saut Hermès

Vendredi 14 mars

12 h 30 – 14 h Prix du Grand Palais

Jumping CSI 5*;Un cheval par cavalier Barème A, à temps différé; Obstacles de 1,45 m

14 h 45 – 15 h 45 Les Talents Hermès

Jumping pour les moins de 25 ans; Un cheval par cavalier Barème A, à temps différé; Obstacles de 1,40 m

16 h 30 – 18 h Prix Hermès Sellier

Jumping CSI 5*;Un cheval par cavalier Barème A, au chronomètre, sans barrage; Obstacles de 1,50 m

18 h 15 Metamorphosis

Chorégraphie de Bartabas pour l’Académie du spectacle équestre de V ersailles

19 h Clôture de la journée

Samedi 15 mars

10 h 30 – 11 h 30 Les Talents Hermès

Jumping CSI – C avaliers de moins de 25 ans;Un cheval par cavalier; Barème A, au chronomètre, avec barrage; Obstacles de 1,45 m

12 h – 12 h 15 Course de Shetlands

13 h – 15 h Prix GL events

Jumping CSI 5*; Un ou deux chevaux par cavalier; Barème A, au chronomètre, sans barrage; Obstacles de 1,50 m

16 h – 17 h 30 Le Saut Hermès

Jumping CSI 5*; Un cheval par cavalier; Dix couples, un homme et une femme, issus de l’épreuve qualificative du vendredi : Prix Hermès Sellier; Épreuve en deux manches, au chronomètre, sans barrage; Classement final par couple, au cumul des points des deux manches et au chronomètre de la deuxième manche; Obstacles de 1,60 m

 

18 h Metamorphosis

Chorégraphie de Bartabas pour l’Académie du spectacle équestre de V ersailles

19 h Clôture de la journée

 

Dimanche 16 mars

9 h 40 – 11 h 10 Prix de la Ville de Paris

Jumping CSI 5*; Un cheval par cavalier Barème A, à temps différé; Obstacles de 1,50 m

11 h 15 – 11 h 30 Course de Shetlands

12 h 15 – 13 h 55 Les Talents Hermès

Jumping CSI par équipes; Cavaliers de moins de 25 ans; Épreuve par équipes de deux jeunes cavaliers de la même nation; Un cheval par cavalier; Épreuve en deux manches,au chronomètre, sans barrage; Classement par couple, au cumul des points des deux manches et au chronomètre de la deuxième manche; Obstacles de 1,45 m

14 h – 14 h 30 Metamorphosis

Chorégraphie de Bartabas pour l’Académie du spectacle équestre de V ersailles

15 h 45 – 17 h 45 Grand Prix Hermès

Jumping CSI 5* Un cheval par cavalier Barème A, au chronomètre, avec barrage; Obstacles de 1,60 m La hauteur des obstacles et l’exigence technique en font l’épreuve la plus difficile au niveau international

19 h Clôture de la journée

Retrouver toutes les informations sur le Saut Hermès au Grand Palais

http://www.sauthermes.org/31_le-programme.html

 

 

 

 

Les Etalons tiennent le salon à Saint Lô

st-lo-2014-affiche-salon-etalon_largePSi vous demandez le programme des étalons qui arrivent très nombreux ce week-end à Saint Lô (132, un record étonnant pour un élevage que l’on dit en crise!), vous allez y faire la rencontre des champions  Montender, Kraque Boom, Goldfever, Rebozo LS, Heritage Fortunus accompagnés de Contendro I, Diamant de Semilly, qui font partie du top 10 des meilleurs reproducteurs mondiaux. A côté d’eux les étoiles des CSI : Armitages Boy, Paddock du Plessis, Peppermil, Qlassic Bois Margot, Canturo, Parco, Con air, Controe, Flipper d’Elle, Iowa, ,Herald III, Hooligan du Rosyl, Kapitol d’Argonne, Kalaska de Semilly, Mylord Carthago, Peppermill, Quite Capitol, Rébozo la Silla, Topinambour, Tésor. Ce plateau se complète par les jeunes espoirs comme Urano de Cartigny, Chacco Rouge, L’Amour du Bois, Quorioso Pré Noir, Vagabond de la Pomme, Négus de Talma, Nartago, Nervoso, Norman Pré Noir, Ogrion des Champs, Taquin de l’extase, Vigo Cece etc…

Les étalons à option dressage ou concours complet ne sont pas oubliés en particulier les brillants Ténarèze, et Upsilon, Jeff de l’étang, Sandreo, Olivi. Une dizaine des jeunes étalons agréés l’an dernier seront également de la fête.

Les étalonniers seront également présents à travers une cinquantaine de stands d’information.

Le programme du week-end se présenta ainsi:

Samedi – 50 étalons présentés

14h-17h30 présentation sur un parcours des étalons  de 4, 5 et 6 ans avec en alternance, tous   les 5 chevaux, présentation en main d’étalons plus âgés .(45 étalons)

17h30  1° tirage au sort d’une saillie offerte

17h 45-8h30 Défilé des étalons présentés le dimanche et 2° tirage d’une carte offerte

18h30-19h30:Présentation des 10 meilleurs étalons  DE LA WBFSH vivants et présents au salon

20 h Soirée du salon, diner suivi d’une soirée dansante écurie N°5 (29€)

Dimanche – 80 étalons présentés

10h-12h30 Présentation d’étalons de 4, 5, 6 ans sur un parcours en alternance avec   chevaux plus âgés en main

12h30-14h Courte pause déjeuner, tirage au sort 3° saillie gratuite, défilé des 45 étalons présentés le samedi

14h-17h présentation des étalons performers de 7 à 12 ans plus quelques étalons en main ou sur le plat.

15h 4° tirage au sort saillie offerte

17h Cocktail offert par EQUICER

INFORMATIONS  tel 33(0)2 33 77 88 70.  Actualités sur le blog http://hnnormandie.blogscheval.net/

Pénélope rayonne à Bordeaux

1ere-manche-de-la-FEI-World-Cup-Vaulting-FINAL-individuels-hommes_image_photo_small Prix-FRENCH-TOUR-GENERALI_image_photo_small
Vendredi pour la Prix French Tour Generali,  Pénélope a battu l’Irlandais Denis Lynch en montant Nice Stéphanie – la jument qui s’est montrée très rapide et confiante et la cavalière rayonnante.  Simon Delestre avec Ryan Des Hayettes s’est retrouvé 9ème, Roger Yves Bost avec Castle Forbes Vivaldo 11ème et Julien Epaillard avec Cristallo A LM 25ème. Mathieu Billot avec U2 s’est placé 31ème, juste derrière Kevin Staut et son Rêveur de Hurtebise HDC. Mathieu Billot a fait une petite erreur en abordant une combinaison ce qu’il a payé de 8 points.   
Le samedi c’était le tour de Bosty avec Castle Forbes Myrtille Paulois de briller sur la piste de Bordeaux pour l’épreuve cruciale de LONGINES RANKINGS Coupe du Monde– pendant le barrage endiablé il a battu Toulago, la nouvelle monture de Suisse Pius Schwitzer – en soulevant l’enthousiasme du public qui le saluait debout en tant que vainqueur. Le goût de la victoire a été savouré pendant quelques secondes, jusqu’à l’entrée en piste de Marcus Ehning. L’Allemand qui montait son incroyable Cornado, fils de Cornet Obolensky  de 11 ans (il a fallu un peu de temps pour dompter son trop plein d’énergie) a fait un tracé  impeccable comme d’habitude soutenu par la force et la rapidité de son étalon. Marcus Ehning n’en revenait pas lui-même : « Je ne pensais pas pouvoir battre Bosty. J’ai du mal à le croire. Je suis très content. »  Patrice Delaveau, largement qualifié pour la finale Coupe du Monde à Lyon s’est placé 8ème avec Carinjo HDC (Lacrimoso étant au repos en vue de Lyon justement), Julien Epaillard et Cristallo sont arrivés 12ème,  Kevin Staut et Oh d’Eole 15ème, suivi par Pénélope Leprévost sur Nayana. Malheureusement ce résultat ne permet pas à Pénélope d’assurer son entrée dans la finale Coupe du Monde – elle devra marquer les points supplémentaires. Mathieu Billot a assuré un tour de maître – une malheureuse touchette l’a privé de barrage – mais le parcours a été monté avec une belle assurance et l’intelligence technique nécessaire pour un parcours à 1,60m. Son cheval a manifestement les moyens et la rapidité nécessaires pour le plus haut niveau – samedi le cavalier normand s’est placé 19ème, Jérôme Hurel et  Quartz Rouge étant 22ème, Simon Delestre et Qlassic Bois Margot 24ème.  Bosty a bien continué sur sa lancée le dimanche avec Castle Forbes Vivaldo qui a gagné le Prix Casino Théâtre Barrière Bordeaux, épreuve à la difficulté progressive, en battant largement Pius Schwizer de deux secondes et demi. Roger-Yves affirme que son cheval «aime bien Bordeaux car il avait déjà gagné ici l’année dernière. Et je crois qu’il n’a jamais perdu une épreuve à difficultés progressives de sa vie. J’ai de la chance. Sur une telle épreuve à 1m50, il a un peu de marge car il est également performant à 1m60, ce qui me permet de prendre quelques risques ce qui était nécessaire aujourd’hui pour gagner. »
Le dimanche on espérait donc tous une victoire française dans  le Grand Prix Land Rover.  Avec  trois Français sur dix qualifiés pour le barrage – Kevin Staut sur Rêveur de Hurtebise HDC, Pénélope Leprévost de nouveau sur Nice Stéphanie et Philippe Rozier sur Rahotep de Toscane – le public retenait son souffle. Le  jeune et incroyable cheval de Philippe Rozier a fait une faute (mais le cavalier était plus que heureux de son démarrage à ce niveau), le tour de Kevin a été sans faute et très rapide, le public « le voyait déjà en haut de l’affiche », mais c’était sans compter avec la détermination de Ludger Beerbaum sur Chaman de nouveau en bonne disposition (le cheval a fait à son cavalier une mauvaise blague le vendredi en refusant de passer un obstacle qui décidément lui a déplu). Après Ludger, Pénélope toute de bleue vêtue (le couleurs d’Equidia Life) avec Nice Stéphanie a fait un tour impeccable en battant l’Allemand d’une seconde. Ce serait tellement beau de voir la belle championne normande triompher à Bordeaux ! Le cavalier suivant, Anglais Guy Williams sur Zaire a toutefois été plus rapide d’une seconde – Pénélope a dû se contenter d’une très belle, deuxième place. « J’ai mal monté le barrage » déplorait Pénélope » qui a pourtant joué le rôle de cavalière- étoile du Jumping de Bordeaux. Son sourire, sa gentillesse et la silhouette toujours impeccable à cheval ont rayonné pendant ce week-end bordelais. Kevin Staut 4ème, Philippe Rosier 8ème,  Simon Delestre avec Ryan Des Hayettes 11ème, Julien Epaillard 30ème avec Cristallo, Grégory Cottard et sa jument de cœur Pepyt des Elfs 32ème, Mathieu Billot a dû abandonner le parcours – pour les montures de ces deux cavaliers débutant à ce niveau, trois gros parcours à la suite c’était manifestement trop dur. Néanmoins cette première participation démontre que le vivier international de l’équipe de France est loin d’être épuisé.
Après sa victoire de samedi, Marcus Ehning a pris la tête de classement général de la Coupe du monde FEI Longines mais uniquement que quelques heures … Plus tard dans la nuit, le Britannique n°1 mondial Scot Brash reprenait cette pole-position après une deuxième place remportée sur l’épreuve étasunienne de Wellington en Floride. Ce Grand Prix Coupe du monde, doté de 370.000 $, est revenu à son compatriote, co-champion olympique et n°2 mondial Ben Maher. Les deux jeunes Anglais montaient respectivement Ursula XII (Scot Brash) et la grise Cella. Ainsi, avec ses points américains, l’Écossais retrouve la tête du classement (67 points) devant Marcus Ehning (64) et Patrice Delaveau (61). Avec sa victoire, Ben Maher engrange 20 points qui le propulsent de la 64ème à la 21ème place à égalité avec… Pénélope Leprévost à 23 points.  Il aura la possibilité de prendre de nouveaux points dans un mois exactement, toujours à Wellington où se courra l’avant-dernière étape de ligue Est des Etats-Unis, une semaine après Göteborg en Europe. La lutte à distance pour les dernières places pour la finale de Lyon va être passionnante.
Le public de Bordeaux, très nombreux et enthousiaste, a assisté également à la finale du Championnat du monde de l’Attelage à 4 chevaux. Ce fut une finale riche en rebondissements. Cela a commencé samedi soir avec l’accident de l’attelage de Thibault Coudry, le seul Français dont la voiture s’est retournée. Plus de peur que de mal, des bleus pour son équipière (et épouse), le meneur français a participé à l’épreuve en tant qu’ouvreur aujourd’hui. Forfait inattendu et qui a fait sensation: celui de l’équipage du Champion du monde hollandais Isjbrand Chardon, qui avait pris la tête de l’épreuve le samedi. Une mauvaise fièvre de deux de ses chevaux les ont contraints à garder leurs boxes et ils n’étaient plus que cinq meneurs à se disputer cette couronne mondiale le dimanche après-midi à Bordeaux. La lutte fut tendue entre l’Australien Boyd Exell (vainqueur ici en 2012) et l’Allemand Daniel Schneider (pour la première fois à Bordeaux) : 4 centièmes de seconde les a séparés lors de la première manche, une rareté en attelage, alors qu’en seconde manche, la différence fut de moins de deux secondes. C’est l’Australien Boyd Exell qui a gagné – décidément Bordeaux lui porte chance!
La voltige et ses moments de grâce et de poésie ont enchanté le public pendant cette finale Coup du Monde qui a vue triompher les couleurs tricolores. Et oui, c’est dans cette discipline que la France domine le monde –souvent sans le savoir. Nicolas Andreani a été sacré Chamion du Monde devant son compatriote Jacques Ferrari – Bravo à eux ! Du côté des Femmes le titre de la Championne est revenu à l’Italienne Anna Cavallaro, devant la Suisse Simone Jaiser.   
Pour combler le public de sensations diverses, les organisateurs ont même prévu un parcours « cross en salle » qui a réuni les meilleurs cavaliers du concours complet et leurs chevaux qui ont été assez étonnés de découvrir le mélange d’obstacles du CSO et de cross, le public, les lumières, le bruit et les distances assez courtes par rapport à leurs habitudes – mais les chevaux ont démontré leur bravoure et ont joué le jeux devant le public ravi et les cavaliers du CSO tentés par l’expérience à l’avenir.
Bref, Bordeaux c’était un grand et beau moment des sports équestres, porté par un public nombreux, enthousiaste et chaleureux.