delestreok

HERMES RYAN A LA CONQUETE DU GRAND PRIX HERMES AU SAUT HERMES PARIS

delestre2delestre4

Le scénario ne pouvait pas être écrit d’une manière plus parfaite… Pour clôturer en beauté le Grand Prix Hermès, très bien doté, les meilleurs cavaliers de la planète ont fait appel à leurs meilleurs chevaux. SANTIAGO VALERA  ULLASTRES, le nouveau chef de piste espagnol secondé par GREGORY BODO a dessiné les parcours fluides, techniquement exigeants mais très respectueux des chevaux. Les cavaliers ne tarissaient pas d’éloges, les chevaux, s’ils pouvaient parler, seraient forcément d’accord… L’organisation par GL Events a encore été parfaite et la maison HERMES élégante, raffinée et accueillante – merci pour les couvertures offertes au public frigororifié! Santiago Valera a eu également un gentil mot pour les volontaires. Bravo à eux! Photo: conférence de presse…

delestreconfer de presse

Dans le Grand Prix SAUT HERMES doté de 400 000 euros, 14 couples ont trouvé la solution d’un passage sans faute. Les spectateurs avaient donc le droit à une belle finale avec un dessin assez spectaculaire. En sortant d’un double il fallait négocier un virage très serré, « gardé » par un obstacle, pour réussir à sauter un mur. Si on élargissait trop on était hors jeu, si on préparait trop on faisait tomber les barres du double avant. Un vrai casse-tête espagnol résolu finalement par 6 cavaliers, les seuls auteurs d’un double parcours sans-faute.

marcus4marcus3

MARCUS EHNING avec son CORNADO NRW (WESTF)  est parti le premier en dessinant un parcours parfait, fluide, maîtrisé. « J’ai pensé que j’ai été rapide mais les jeunes m’ont démontré que je ne l’était pas assez », a plaisanté  le champion allemand qui souligne sa motivation intacte pour la « Grande finale parisienne ».  Finalement il sera 3ème en 35.72.

MARCUS EHNING et CONRADO NRW

MARCUS EHNING et CORNADO NRW

Les premiers poursuivants – Peder Fredricson ou Harie Smolders n’arrivent pas à battre Ehning. PEDER FREDRICSON finira 4ème en 36.46 avec HANSSON WL (SBS). Photos: Peder, son cheval et sa veste H&M

pederpeder2

SIMON DELESTRE rentre alors en piste avec HERMES RYAN DES HAYETTES (SF). Son cheval est en forme, il est capable de rebondir  d’une manière unique et son petit gabarit est parfait pour exécuter au milimètre le virage serré devant le mur. Son tour est époustouflant, on se dit qu’il va être très difficile, peut-être même impossible, de le battre. « J’appréhendais surtout le passage de Niels et de Patrice », a commenté le Cavalier Hermès après la victoire .  Photo: le couple gagnant en action!

delestre5delestre6

NIELS BRUYNSEELS a des vrais ambitions pour GANCIA DE MUZE (BWP), sa jument généreuse et rapide qui vient de remporter une étape coupe de monde la semaine dernière. Et cette fois encore la fille du Malito de Rêve SF, donne tout. « C’est ma faute, j’ai mal monté mon barrage, déclare cavalier belge. Mes deux virages n’ont pas été parfaits, ça nous a coûté la victoire… » Le couple termine « seulement » deuxième.  On peut parier qu’après le repos, on va les retrouver à la finale parisienne. Photos: Niels et Ganzia de Muze.

nielsniels3

OLIVIER ROBERT avec TEMPO DE PABAN (AA) sait qu’il n’a pas d’armes pour se battre vraiement – il effectue donc un très beau tour fluide et aérien en 38.25 qui va lui apporter une belle 5ème place.  JANIKA SPRUNGER avec BACARDI VDL (KWPN) prend carrément son temps sur la piste en dépassant 45 secondes et elle terminera quand même 6ème. Photo; Olivier Robert et Tempo de Paban, pas très sage à la remise des prix…

olivierolivier4

PATRICE DELAVEAU avec AQUILA HDC (KWPN) se bat comme un lion et doit prendre tous les risques pour essayer d’approcher la victoire, mais le virage devant le mur est  trop serré, le saut devient impossible, le rêve de la victoire s’écroule mais le chronomètre 34.86 lui donne tout de même une 7ème place du plus rapide des 4 points au barrage. Photo: Janika et Patrice au-dessus du même obstacle…

jessica2patr

« C’est vraiment un jour exceptionnel et une victoire extrordinaire pour moi, affirme Simon. La maison HERMES soutient Ryan et c’est vraiment le bonheur de gagner ici, dans « sa maison parisienne ». Je remercie tous les jours d’avoir une telle chance de pouvoir monter un cheval comme Ryan. Il est unique et je vais faire tout désormais pour le préserver pour les plus grandes échéances sportives comme le Championnat du Monde ou les JO.  »

delestreoklogo