THOMA RIUSSEAU

ASCOTT DES VAUX EN TETE DES ESPOIRS A SAINT LO

Thomas Rousseau et Ascott des Vaux

Thomas Rousseau et Ascott des Vaux

Meeting de Printemps avec AEC a consacré une part importante du programme aux chevaux d’avenir en mettant en place plusieurs épreuves pour les chevaux des 7 ans.

THOMAS3 THOMAS VICTOIRE

Ascott des Vaux, fils Diamant de Semilly et de Déesse des Vaux monté par Thomas Rousseau s’est révélé le plus prometteur. Vainqueur du Grand Prix Top 7 le lundi 17, il a déjà emporté le Prix de Normandie-terre-de-cheval et Château Perron la première semaine. Beaucoup de force, de respect et un beau modèle lui promettent également un bel avenir dans l’élevage.

Margaux Rocuet et Astalavista

Margaux Rocuet et Astalavista

Margaux et Astalavista sur l'obstacle NTDC

Margaux et Astalavista sur l’obstacle NTDC

Astalavista Declamen, fille de Landor S, se place deuxième avec Margaux Rocuet – très en forme tout au long du Meeting – alors que Robert Breuil sur Astone de Beaufour, un autre fils de Diamant de Semilly, occupe la troisième place. La production de Diamant de Semilly a d’ailleurs dominé très largement au niveau de la représentation, on a remarqué également une bonne production de Mylord Carthago.

Hugo Breuil

Robert Breuil avec Astone de Beaufour

Sky Higgin avec Etoile VD Wijnhoev, une jolie jument Z avec un papier très français (Eros Platière et Arpège Pierreville) se placent quatrième suivie par Pierre-Marie Friant avec Aurane de Beaugy, une puissante fille de Mylord Carthago.

Sky Higging et Etoile

Sky Higging et Etoile

Pierre - Marie Friant

Pierre – Marie Friant et Aurane de Beaugy

La Britannique Holly Miller sur Felicio (KWPN) est sixième alors que Yannick Gaillot arrive septième avec une jolie jument pie, fille de Limbo, nommée Avenir du Beau Mont. Le Britannique Declan Irvine avec Fendiela ferment la liste de classement.

Holly

Holly Miller et Felicio

Yannick Gaillot et Avenir

Yannick Gaillot et Avenir du Beau Mont

La veille matin pour la deuxième manche de l’épreuve NTDC et Château Perron c’est Alothain de Blondel, un fils de Newton de Kreisker qui s’est imposé sous la selle de britannique de Laura Renwick. Le couple a fait réussi un parcours parfait à très  vive allure et finalement imbattable.

Laura Renwick

Laura Renwick et Alothain de Blondel

LAURA NTDC 2

Hubert Pignolet qui s’est longtemps maintenu en pole position avec Athos d’Elle  (Apache d’Adriers) a dû finalement céder la place à l’amazone britannique. Axelle Lagoubie avec Feeling de Z (for Hero de Hus) a démontré une fois encore sa compétitivité – la cavalière a été classée à plusieurs reprises tout au long du Meeting – en prenant la troisième place de l’épreuve. Malheureusement la Championne de France n’a pas pu prendre le départ du GP Top 7 le lundi car victime d’une mauvaise chute et d’une cassure au paddock.

Hubert Pignolet et Athos d'Elle

Hubert Pignolet et Athos d’Elle

Axelle Lagoubie et

Axelle Lagoubie et Feeling de Hus

Axelle Lagoubie et Feeling de Hus "ème l'épreuve NTDC

Axelle Lagoubie et Feeling de Hus  l’épreuve NTDC

Akilles Nok (Indoctro) avec Yoann Le Vot et Avenir du Beau Mont avec Yannick Gaillot se placent 4 et 5 suivi par Mathieu Billot avec Always de Combraille (Oscar des Fontaines). Le Britannique Declan Irvine sur Fendiela et Robert Breuil avec Astone de Beaufour (Diamant de Semilly) achèvent le classement.

Les chevaux de qualité et bien préparés, voilà une belle assurance pour l’avenir sportif du Selle Français et de son élevage.