Le public circulait aussi aux écuries

SALON DES ETALONS UN MOMENT DE REVE PARTAGE

Diamant et son équipe

Diamant et son équipe

La beauté des étalons, l’enthousiasme du public passionné, une fois encore le salon de Saint-Lô s’est transformé en grande fête de l’élevage francais. C’est uniquement sur cette terre normande que l’on peut voir l’assistance pleurer d’émotion au passage de Diamant de Semilly, cet étalon de légende, numéro 1 sur la liste des pères de chevaux de sport à l’échelle mondiale. Photos: Diamant de Semilly, on voudrait que ce diamant là soit éternel…

diamant semilly

Diamant, 26 ans, toujours aussi fier de parader ainsi devant son public, se porte encore très bien et affiche une belle allure, mais on ne peut pas savoir si son état de forme lui permettra encore de telles manifestations à l’avenir – il n’est donc pas étonnant que le public de Saint-Lô est venu très nombreux pour l’applaudir.

diamant 6

Diamant de Semilly SF a ete accompagne par Contendro, Holsteiner, le papy de 20 ans dont les belles allures et la bonne humeur demeurent inchangés, tout comme ses performances d’étalons dans trois disciplines : saut d’obstacles, concours complet et le dressage – il reste toutefois l’étalon numéro 1 du concours complet.

Contendro, incontournable

Contendro, incontournable

contendro lastar

A côté de ces stars planétaires les éleveurs n’ont eu que l’embarras de choix – on leur a proposé 250 candidats pour devenir père de leur futur « poulain de rêve » dans la race Selle Français. Le choix d’autant plus difficile que tous les étalonniers ont assuré de la parfaite qualité physique, sportive et mentale de leurs champions. « Nous sommes très fiers de la réussite de ce Salon, commente Yann Adam, le directeur du Pôle Hippique. Nous avons l’expérience et le public nécessaires mais on veut bien la partager, même avec les organisateurs des concours 5*… » Photo: les étalons ont eu beaucoup de visiteurs…

les ecuries

Sur la piste les étalons, comme les danseurs-étoile, se sont suivis sur la piste  en provoquant parfois quelques frayeurs pour les courageux présentateurs. Parmi les nouveautés du Salon nous avons pu découvrir les jeunes retraités : Orient Express (Quick Star), le Vice-Champion du Monde sous la selle de Patrice Delaveau et Nippon d’Elle (Sherif d’Elle), l’une de montures de légende de Bosty (sur la photo).

nippon delle

Pour la première fois on découvrait également Cartani, fils de Carthago et de  la fameuse Taggi, une des meilleures juments au monde.

Cartani, un très beau modèle

Cartani, un très beau modèle

Et une belle tête aussi...

Et une belle tête aussi…

Et toujours un grand coup de cœur pour Vagabond de la Pomme, l’un des plus grands sportifs en France, menant de front la carrière de reproducteur. Ses poulains sont bien faits et faciles, assure Geneviève Mégret sa propriétaire et quand ils arrivent à l’âge de l’activité sportive, on  les remarque… on pense ainsi au très prometteur Vagabond d’Argent, compétitif avec Thomas Rousseau mais malheureusement disparu cette année à l’aube d’une belle carrière.

Vagabond de la Pomme, très séduisant

Vagabond de la Pomme, très séduisant

Un autre coup de coeur pour Nevroso, fils de Le Tot de Semilly par Galoubet A en progression constante au niveau de nombre de saillies et de poulains de qualité sportive, au moins en France. Ce cheval a une chance de devenir le deuxième Diamant, assurent ses représentants. Là, au calme, il est très détendu…

Nervoso, bien détendu

Et voici quelques acteurs de ce magnifique spectacle…

Mylord Carthago, étalon confirmé

Mylord Carthago, étalon confirmé

Montender Bois Margot

Montender Bois Margot

For Feeling

For Feeling

Acantus GK

Acantus GK

Action breaker

Action breaker

Andiamo Semilly

Andiamo Semilly

Cap Kennedy Bois Margot

Cap Kennedy Bois Margot

Consul de la vie Z

Consul de la vie Z

Upsilon la star du complet et pas seulement

Upsilon la star du complet et pas seulement