champion-3ans

DREAM DE BAUSSY COMES TRUE

dream-de-baussy

Thierry Navet, le naisseur de Dream de Baussy, le Champion de France de mâles de 3 ans qui peut espérer de retrouver dans le jeune étalon le digne successeur de Quito de Baussy, le champion de son frère Eric Navet. Dream de Baussy est le seul Selle Français originel (sans apport de sang étranger jusqu’à la quatrième génération) à obtenir l’agrément cette année – son père, Nabab de Rêve, est inscrit au studbook belge mais l’origine de ce fils de Quidam de Revel est parfaitement française et la mère Typie du Tillard, une jeune jument de 9 ans qui mène carrière internationale avec Angelica Augustsson. Dream de Baussy l’emporte grâce à une grande régularité dans les trois ateliers et à la meilleure moyenne aux allures (17,25) pour une note finale de 16,80.

Le jugement des étalons est en même technique et très délicat car les candidats sont de mieux en mieux préparés et le niveau de présentation parfaitement comparable. Le jugement se fait au modèle (40%), aux allures (20%), saut en liberté (20%) et au saut monté (10%), note qui se complète d’un bonus (0 à 0,4 points) en fonction de la qualité de la souche maternelle – le bonus qui se révèle souvent décisif.

Derrière Dream de Baussy les juges ont  classé Dionysos de Vains (Hélios de la Cour et Rock de Vains par par Robin II Z), présenté par Haras du Fougeray et Christian Bihl situés en Alsace. L’élevage Lamotte de Bretagne était ravi de la troisième place de Damiro d’Helby (Urbain d’Helby et Iseut d’Helby par Paladin des Ifs). Darius Péguignon (Canturo et Version d’Iscla par Diamant de Semilly) présenté par la Sarl agricole de Redon (41) est quatrième et Dakota West (Kannan et Tamaryse par Quaprice Boimargot) né chez Christian Planchon, propriété de Thomas Hauri pour la Suisse,cinquième.

Parmi les 35 étalons agréés on note la dominance de descendants de Kannan, d’Air Jordan, de Canturo, Qlassic Bois Margot, et Vigo Cécé, la révélation de l’année.