maelle-martin

MAELLE MARTIN TRIOMPHE A ST LO

maelle

Maelle Martin, une jeune femme de 25 ans, est heureuse : « J’espérais que ça se passe bien, mais je ne pensais pas que ça se passe si bien… »  En effet, gagnante du Grand Prix du vendredi,  elle s’impose dans le GP du CSI 3* ce dimanche le 23 octobre 2016 avec son magnifique étalon Giovanni de la Pomme (Shindler de Muze), parfaitement à l’écoute de sa cavalière, qui boucle son tour sans avoir l’air de se précipiter en 35.48.

maelle4

« Je le monte depuis trois ans, j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce cheval », explique la cavalière formée à l’Ecole Nationale d’Equitation de Saumur. « Un cheval juste incroyable qui m’aura une nouvelle fois tout donné ce week-end », commente Maelle sur sa page facebook.

martin

La victoire est d’autant plus remarquable qu’elle a réussi à battre les meilleurs mondiaux : Simon Delestre, Pénélope Leprevost, Jérôme Guery, Bosty ou Patrice Delaveau – elle remporte également le challenge de la Meilleure Cavalière parrainé par Normandie-terre-de-cheval  et celui du Meilleur Cheval. Photo: trophée de la Meilleure Cavalière sculpté par Joëlle Bellet

ceremonie

Une très belle réussite pour la Championne d’Europe de CSO Jeunes Cavaliers par équipes et médaillée de bronze en Individuel en Autriche en 2012, installée actuellement en région Centre (28).

dilasser5

Marc Dilasser a également signé un barrage magnifique  en 36.60 avec Cliffton, un fils de Clinton de 9 ans qui lui a donné le titre du Champion de France.

dilasser2

« Mon cheval s’améliore à chaque fois, n’oublions pas qu’au début de l’année il sautait seulement à 135, confie le cavalier normand. C’est un très bon élève et je ne veux pas brûler les étapes avec lui, j’ai donc décidé de ne pas profiter de l’invitation à participer au CSI 5* de Lyon bien que ce soit une décision très difficile ».  

Alexandre Fontanelle avec Quaprice de l’Etivant (Carpaccio) se retrouve sur la troisième marche du podium en 37.80. Jeune cavalier de 25 ans, il est déjà bien expérimenté au plus haut niveau international. « Je monte ce cheval depuis un an et demi et depuis quatre mois il prend de plus en plus d’expérience au niveau de 5* »

fontanelle-barrage

Le parcours dessiné par Jean-Paul Lepetit, décrit par Pénélope Leprevost comme « l’un des meilleurs chefs de piste au monde », imposait les difficultés techniques dignes d’un CSI 5* avec les obstacles posés à 150. « Même si certains ont fauté, ils ont toujours appris quelque chose », résume l’épreuve Maelle Martin qui a beaucoup apprécié le barrage « très galopant ce qui fait toujours plaisir ». Photo: reconnaissance du parcours et la conférence de presse de trio de tête avec le chef de piste

reconnaissance2

imgp1958

Le chef de piste a réussi à obtenir une bataille idéale avec 10 barragistes jouant le jeu et essayant de battre le chrono de celui qui le précédait sur la piste. Parmi eux figurait, en favori, Simon Delestre avec Chadino (Chacco-Blue) mais qui fait tomber une barrre, tout comme Patrice Delaveau, très attendu avec sa nouvelle monture Aquila HDC (Ovidius), respectueux et haut sur barres. Roger-Yves Bost fait deux fautes avec le Record de l’Oréal (Cartier Van de Heffinck). Pénélope a déroulé un parcours très fluide avec Nice Stéphanie (Cardento) jusqu’au refus à l’abord du triple. On ne l’a donc pas revu au barrage. Photo: Pénélope Leprevost sur l’obstacle du NTDC

leprevost

Au total un Grand Prix passionnant et un Meeting très réussi – 10 000 spectateurs au total et des rentrées refusées le dimanche. Philippe Guerdat, Patrick Caron, les invités internationaux venus assister au concours des étalons, Saint-Lô s’impose de plus en plus sur la planète équestre française et européenne. Et ce n’est qu’un au revoir….

obstacle

LA FIEVRE DU SAMEDI SOIR

vitesse-145-palmares

L’épreuve du samedi soir du CSI 3* une Vitesse 145 a réuni 78 partants, parmi lesquels Pedro Veniss, Philippe Rozier  Pénélope Leprevost ou Simon Delestre. C’est Jérome Hurel avec Urano qui en est devenu le héros en signant le parcours le plus réussi et donc le plus rapide en 67.85. Il a pris le départ après Nicolas Deseuzes accompagné par sa fidèle Quilane de Lezeaux et a signé un tour sans faute avec un tempo de vainqueur terminant en 69.26. Jérôme s’est donc lancé à sa poursuite, l’a rattrapé et même dépassé. Photo: Philippe Rozier et Rahotep de Toscane

145-vit-rozier

Alexandre Fontanelle est quatrième avec son Quaprice de l’Etivant et le Normand Alexis Gautier avec Siroco de Coquerie, cinquième. Photo: Alexandre Fontanelle

145-vit-fontanelle

On remarque par ailleurs de très bon résultats d’Alexis qui a réussi à se classer dans plusieurs épreuves de ce week-end. Formé par les parcours dessinés par Jean-Paul Lepetit, il peut désormais concurrencer sans complexe l’élite mondiale. Autant plus que cette Vitesse à 145 s’est révélée très délicate et a fait fauter tous ces champions. C’est l’obstacle de Normandie-terre-de-cheval, habillé pour l’occasion par les barres naturels qui s’est révélé le plus fautif – les chevaux ne faisant pas attention à ces barres sans couleurs ni vernis. Le dimanche les sauteurs ont retrouvé le respect et l’obstacle a perdu son pouvoir maléfique. Le parcours du samedi soir demandait une galopade très technique, Jean-Paul plaçant ses obstacle dans les courbes renversées, obligeant à changer de pied et à casser le rythme.

champions-hommage2

Au total, une très belle épreuve suivie par les émotions d’une rencontre avec les Champions Olympiques a qui on a offert de beaux tableaux avec le dessin représentant leurs chevaux respectifs. Un beau geste de la part des organisateurs….

Tous les résultats : http://www.jump-results.com/OPEN/stlo216.htm