13166088_1010879175634526_7961361987177320281_n

LE DOUBLE MAGNIFIQUE POUR PATRICE ET ORNELLA

On ne pouvait rêver mieux pour ce magnifique Derby de la Baule qui s’est joué le samedi 14 mai devant les tribunes remplies de spectateurs passionnés et très nombreux. Patrice Delaveau déjà gagnant en 2013 en compagnie de la même Ornella Mail HDC a fait encore une fois une très belle démonstration de rapidité et de la franchise de sa jument de 14 ans, toujours très spectaculaire. Une faute inattendue semblait mettre en cause les espoirs de victoire malgré un très bon chrono de 144.89 mais la suite prouvera que personne n’aura réussi à terminer le parcours sans faute. Le Hollandais Wout-Jan Van Der Schans avec Zorro qui a joué le sans-faute se place deuxième en 153.63 et le Belge Jérôme Guery avec Chilipepper, un cheval bien franc et volontaire termine troisième en 156.36. Mathieu Billot avec Saphir des Chayottes est sixième et Julien Epaillard sur Sherif de la Nutria, septième.

13173756_1010879182301192_6345617035370566024_n

Seulement quatorze cavaliers se sont lancés dans cette épreuve aussi spectaculaire que difficile pour les chevaux du CSO, surpris par la butte et les obstacles naturels. L’entrée dans l’eau du petit lac situé au milieu de la piste étant une expérience complètement inédite, donc traumatisante qui a causé beaucoup de fautes sur l’obstacle à la sortie. Ornella avait l’avantage de connaître parfaitement la configuration de cette piste et ne s’est pas posé beaucoup de questions, d’autant plus son cavalier l’a préparé pour cette épreuve en lui mettant les pieds dans l’eau pendant les galops sur la plage de Deauville. Au final, on a assisté à une belle entente du couple et à un magnifique parcours qui a fait chanter la Marseillaise à des milliers de spectateurs. Un grand moment d’émotion pour le cavalier normand : « Je suis très content d’avoir gagné cette épreuve, car elle plaît énormément au public de La Baule. Le derby fait partie des très belles épreuves de La Baule, mais aussi d’un véritable circuit français. Ornella fait le doublé 2013 – 2016, je suis vraiment content. C’est une jument qui a déjà fait trois fois le derby, c’est un petit peu un des objectifs de l’année pour elle. Je la préparé un petit peu en allant sur la plage à Deauville, où en fractionné. Il faut mettre un peu plus de conditions à nos chevaux, mais beaucoup peuvent le faire. Il y a très longtemps, comme lorsque je l’ai gagné en 1993, il y a avait un tiers des chevaux qui finissait. Aujourd’hui ces épreuves ont évolué logiquement avec notre sport. »