Quarnac du mesnil

LES ETALONS FONT LA FETE A SAINT LO

Le traditionnel troisième week-end du février réunit la crème des étalons de sport et les éleveurs – ils étaient 5 000 à venir faire la connaissance de père de leur futur crack. Cent quinze étalons ont défilé sur la piste du Pôle Hippique de Saint Lô – présentés en mains, montés ou, pour certains, participant au Grand Match qui assure l’ambiance sportive du samedi soir. Pour la première fois le défilé des étalons et le Grand Match ont pu être suivi en direct sur le site du Pôle Hippique. Et on ne se lasse pas de voir ces athlètes pleins d’énergie et de grâce danser sur la piste tels des danseurs étoile.

mylord carthago
Parmi les vedettes du salon le public a pu admirer : Mylord Carthago (Carthago et Fragrance de Chalus par Jalisco B), la photo ci-dessus) le cheval de coeur de Pénélope Leprevost, visiblement joyeux et en forme et Vagabond de la Pomme (Vigo d’Arsouilles et Sauterelle de la Pomme par For Pleasure), l’actuel étalon vedette de la cavalière normande, la propriété de Geneviève Mégret qui est ravie du succès de son protégé auprès des éleveurs. Photo dessous: Vagabond de la Pomme, 309 juments saillies en 2015!

vagabond de la pomme

Le Haras du Bois Margot était présent avec tous ses étalons dont Qlassic du Bois Margot, qui multiplie les exploits sous la selle de Simon Delestre et Quool du Bois Margot, les deux fils de l’Arc de Triomphe, également .Photo: Quool du Bois Margot

Quool BoisMargot

Quantum (Quidam de Revel par Cor de la Bruyère) et Montender (Contender par Landgraf), étant les valeurs sûres du Haras. Photo: Montender, visiblement joyeux et en forme

montender bois margot

Le Haras du Hus démontre son engagement dans plusieurs disciplines : Conrad de Hus est le meilleur ambassadeur du CSO sous la selle de Grégory Whatelet. Entebbe de Hus (Embassy I par Carbid) un étalon CCE a brillé pendant le Salon en emportant avec son cavalier Karim Laghouag et en compagnie d’Upsillon le Grand Match du Salon. Photo: Entebbe de Hus

entebbe de hus

Et il ne faudrait pas oublier Swing de Hus, un étalon de dressage très prometteur (San Remo et Wonderwell par Wonderland) – sur la photo.

swing de hus

Parmi les étalons à la production confirmée on a pu admirer également Contendro I (Contender et Bravo par Reichsgraf), présenté par GFE, un étalon polyvalent, en tête de liste pour les chevaux de complet, bien placé pour le CSO et remarqué pour le dressage. Photo: Contendro, toujours de fières allures!

contendro I

Le même étalonnier propose Balou du Rouet, un fils de Baloubet du Rouet par Continue (Contender) qui est en train de devenir une véritable vedette au niveau mondial en passant en une année de la 27ème à la 7ème place du ranking WBFSH du CSO.Photo: Balou du Rouet – après le père, arrive le fils!

balou du rouet

Malito de Reve (Cumano par Muguet du Manoir) est également très apprécié par les éleveurs normands.Photo: Malito de Reve, réputé pour les poulains chic

malito de reve

Jaguar Mail, la vedette du Haras de Brullemail (Hand in Glove par Laudanum), un étalon très apprécié dans la production du concours complet dont la renommée ne cesse de grandir.Photo: Jaguar Mail, un phénomène

jaguar mail

Le Haras de Brullemail propose également Catchar Mail, le fils d’un couple vedette composé de Diamant de Semilly et de Katchina Mail. Photo: Baloubar Mail, grand et attentif

baloubar mail

Ulgar Mail (Corrado par Laudanum) et Ulmar Mail (Berlin par Narcos II) attiraient l’œil des éleveurs. Tout comme Baloubar Mail, un fils de Baloubet du Rouet par Alligator Fontaine. Un croisement 100% SF qui peut se révéler bien payant dans l’avenir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du côté de la jeune génération justement, l’élevage Semilly, l’heureux propriétaire de Diamant de Semilly (photo avec Eric Levallois) , le numéro un de la ranking liste mondiale, prépare la relève. Captain Semilly (Carthago par Le tot de Semilly) est le plus jeune, mais dans l’offre du Haras on trouve également Bazooka de Semilly (Diamant par Laudanum) et Artiste de l’Abbaye (Quaprice Bois Margot par Jus de Pomme) auquel Richard Levallois croit beaucoup.Photo: Bravo l’Artiste!

artiste de l'abbaye

A leurs côtés les étalons reproducteurs déjà reconnus comme Rock’n Roll Semilly, fils de Diamant et Top Gun Semilly, qui évoluent désormais sous la selle du cavalier brézielien Manolo Zanotelli. Photo: Top Gun Semilly, bientôt sur la scène internationale?

top gun semilly

Un autre jeune phénomène que l’on ne présente plus porte le nom d’Upsilon et a été présenté par son cavalier Thomas Carlile. Upsilon est un fils de Canturo avec une mère AA par Fusain du Defey et affiche déjà un palmarès impressionnant, dont le titre du Vice Champion du Monde des 7 ans au Lion d’Angers. Photo: Upsilon avec son cavalier, Thomas Carlile, qui va s’imposer le soir au Grand Match

upsilon

Parmi les chevaux, pas si nombreux, qui se sont affichés à Saint-Lô avec un label du pur Selle Français originel, notre coup de cœur se porte vers Nervoso, un étalon dont la production s’affirme de plus en plus – en 2015 il a été classé 3ème des pères des 6 ans et 2ème des étalons ayant de plus de poulains qualifiés pour la Grande Semaine de Fontainebleau. Nervoso, sans crier gare, semble marcher dans les pas de son illustre demi-frère Diamant de Semilly (Le Tot de Semilly par Galoubet A). Photo: Nervoso, un étalon 100% SF à la réputation grandissante

nervoso

Umour du Puit Neuf, fils de l’Amour du Bois (un SF Originel), Champion des 5 ans en 2013, Vice-Champion des 6 ans en 2014, évoluant désormais à l’international avec son cavalier luxembourgeois Marcel Ewen, allie un très beau modèle avec un oeil calme d’un cheval « bien dans sa peau » et une belle locomotion, tout en étant issu du sang parfaitement français. Un beau pari pour l’avenir et on le suivra avec attention. Comme les autres jeunes étalons du san français, il va profoter de la prime à la jeune génétique, qui semble bien appréciée par les éleveurs, « C’est très encouragent, je vais en profiter», affirme Régis Le Barbé de l’élevage Calonne qui vient de signer le contrat de saillie pour Umour. Au total 240 contrats de saillie ont été signés cette année contre 140 l’année dernière. Photo: Umour, un futur crack?

umour du puit neuf

Photo de tête: Quarnac du mesnil, fils de Jarnac

Les organisateurs du Salon des Etalons ont invité le laboratoire VETBIOBANK, créé par Dr. Stéphane MADDENS, qui est un laboratoire français de thérapie cellulaire et tissulaire vétérinaire. Installé sur le campus vétérinaire de Lyon, VETBIOBANK propose des produits de biotechnologie cellulaire destinés à réparer des lésions cutanées, ostéo-articulaires… Spécialisés dans la cellule souche extraite du cordon ombilicale à la naissance, VETBIOBANK propose des technologies, qui sont des alternatives aux traitements chimiques médicamenteux classiques

ET PENDANT CE TEMPS LA A HONG KONG…

6c816-Website_News_LSC

A Hong Kong se déroulait la dernière, troisième étape de Longines Masters (anciennement Rolex grand Slam). La première, à los Angeles a été emportée par Marco Kutscher, la deuxième par Patrice Delaveau, la troisième de nouveau par Marco Kutscher sur Van Gogh (Numero Uno) ce qui a permis au sympathique cavalier allemand d’empocher en plus de sa prime de 165 000 euros, un bonus de 250 000. La victoire du couple était vraiment impressionnante car le tour effectué par Kevin Staut avec For Joy van’t Zorgvliet HDC a effectué un tour qui semblait parfaitement dessiné, très rapide et pratiquement imbattable. Marco qui est parti en dernier n’a pas craqué et a pris tous les risques. Avec pas mal de chance – car les touchettes ont été nombreuses, le tour a été joué en temps record de 45.15 – alors que Kevin a terminé le parcours en 46.61. Le champion a été très tout sourire, d’autant plus « qu’il ne gagne pas un Grand Prix tous les jours » et il n’a jamais touché un bonus.

12514082_750754641722423_7123454019984545998_o
Son bonheur égalait celui du cavalier normand – car le résultat de Hong Kong prouve que la spirale de contre-performances semble définitivement derrière Kevin. Le couple qu’il formait avec le fils de For Pleasure, son cheval revenant ainsi à son meilleur niveau, semblait parfaitement uni et avec le retour de confiance on a pas mal de chance de retrouver Kevin Staut de nouveau sur les plus hautes marches du podium.
Emmanuel Guadiano avec Caspar 232 est troisième et Simon Delestre avec Chesall Zimequest quatrième. On note également une très belle performance de Bosty avec sa jeune jument Sangria du Coty, fille de Quaprice Boimargot.

MATHIEU BILLOT ET SHIVA D’AMAURY AU TOP SOUS LE SOLEIL

Comme les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seuls, Mathieu Billot a d’abord appris que son cheval, Shiva d’Amaury, fils de For Pleasure par Lando, rentrait sur la liste tant convoitée des chevaux JO JEM, promus à un brillant avenir. Il est parti ensuite dans la foulée représenter la France à Al Ain aux Emirats pour représenter la France dans la première Coup des Nations de la saison. Cette étape n’apportait pas de points à l’équipe tricolore mais c’était une occasion de tester les cavaliers dans les conditions d’un concours 5* dans les conditions climatiques particulières. L’équipe tricolore a emporté brillamment cette étape le cavalier normand partant en ouvreur a fait sans faute et 4 points. Le couple a fait ensuite un Grand Prix avec de très bonnes sensations en laissant tomber deux fois une barre dans ce GP particulièrement exigeant. On peut parier qu’on va beaucoup entendre parler du couple à l’avenir.
Photo : Mathieu et Shiva d’Amaury avant la remise des prix.
Victoire de l’Equipe de France dans la Coupe des Nations – CSIO5* d’Al Ain
Crédit photo : Cyrine Cherif

12745577_1666301130287287_1162130656341682291_n