steve guerdat la victoire geneve

STEVE PLEIN DE GRACE SIMON DEUXIEME AU GP ROLEX DE GENEVE

Les larmes de Steve Guerdat vainqueur avec Nino des Buissonnets du GP Rolex, le premier du cycle du Rolex Grand Slam ont conclu en beauté le concours de Genève. Steve a terminé ainsi en beauté une année difficile et compliquée pour lui à cause des accusations du dopage aussi douloureux qu’injustifiés. Simon Delestre avec Qlassic Bois Margot est deuxième avec à peine 0.03 secondes derrière Steve, la différence comme au chronomètre d’une course ! Eric Lamaze avec Fine Lady 5 complètent ce podium de rêve.

steve guerdat gp rolex geneve
Le Grand Prix de ce dimanche 13 décembre a réuni 38 cavaliers qualifiés et 16 barragistes, parmi lesquels Bosty avec Pégase du Mûrier et Simon Delestre sur Qlassic Bois Margot. Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa et Kevin Staut avec For Joy van´T Zorgvliet Hdc ont tous les deux fait tomber une barre. Philippe Rosier avec Unpulsion de la Hart qui a hésité à courir l’épreuve devait avoir un pressentiment car il est tombé déséquilibré sur un oxer alors que Patrice Delaveau a essayé un refus de la part de Lacrimoso 3 et il a préféré se retirer.
Steve Guerdat et Nino des Buissonnets, son génial Selle Français avec la langue pendante, ont imposé rapidement le temps de référence de 40.94 que nombreux couples ont essayé de battre en courant vers la faute.

S delestre GP Rolex

Simon Delestre a partagé avec le gagnant la rapidité et le tracé et il a été très heureux du résultat – la victoire pour le champion Suisse en Suisse est parfaitement bienvenue et Simon a déjà occupé la deuxième place du parcours Top Ten du vendredi avec Ryan des Hayettes, derrière Kent Farrington sur Voyeur.

BOSTY MET LE COEUR DE GENEVE DANS SA POCHE

Bosty deuxième victoire

Le public debout, réuni dans un standing ovation a accueilli la victoire de Roger Yves Bost samedi, sur soa jeune jument de 9 ans Sydney Une Prince. Gagnant dans le premier jour, voilà que le couple emporte l’épreuve phare du samedi, une Vitesse Credit Suisse Geneva comptant pour le classement mondial et bien dotée. Tout le monde a joué le jeu et le premier à avoir signé un sans – faute rapide en 62.38 a été Kevin Staut avec Ayade de Septon qui est longtemps resté imbattable et termine finalement à la quatrième place.
Kevin et Ayade se sont fait dépasser ensuite par Luciana Diniz sur sa jument de confiance Fit For Fun – troisième en 62.24 et par L’Italien Emanuele Gaudiano avec Admara, déterminé et très rapide qui a marqué un temps qui semblait impossible à battre – 61.78. Mais voilà, Bosty est arrivé le dernier, a fait un tour très réfléchi et maîtrisé et Sydney qui a aujourd’hui les moyens d’aller vite et de tourner sans soucis sur les hanches et manifeste une belle générosité et la confiance en son cavalier a répondu parfaitement à toutes ses demandes. Roger Yves Bost a battu Gaudiano de plus d’une seconde en terminant en 60.70 et devenu ainsi le chouchou du public de Genève.

CROSS INDOOR POUR SIDNEY DUFRESNE

31397

Encore une victoire française à Genève ! Sydney Dufresne sur son expérimenté Looping de Buissy, un AA de 16 ans par Quercus du Maury qui vient d’emporter cette deuxième édition du Cross Indoor du concours de Genève. Des obstacles naturels bien spectaculaires sur la piste, y compris la belle araignée du Lion d’Angers, et disposés également au paddock et le public très enthousiaste a fait de ce cross un beau moment de sport et un véritable show – il y a que les dotations qui ne sont pas encore à la hauteur de l’événement. Dix-neuf cavaliers ont fait le voyage à Genève, dont Thomas Carlile avec son Sirocco du Gers qui a dû abandonner en route. Le super champion allemand Michael Jung a fait une faute – les chevaux du cross n’ont vraiment pas l’habitude des conditions très spéciales d’indoor.
Sidney Dufresne et Looping de Buissy devancent l’Allemand Dirk Schrade en selle sur Boleybawn Prince, suivi de Karim Florent Laghouag et Punch de l´Esques et de Nicolas Touzaint sur Lesbos, son bel étalon SF.

Tous les résultats et les videos des parcours sur le site du concours : http://www.chi-geneve.ch/

BOSTY OUVRE LE BAL A GENEVE

Bosty barrage Geneve 20015

On ne se lasse pas de la Marseillaise ! Après les exploits de Patrice Delaveau et Simon Delestre à Paris voici que Roger-Yves Bost prend le relais à Génève avec Sydney Une Prince dans la plus belle épreuve du premier jour, le jeudi – Credit Suisse Grand Prix. Abdelkebbir Ouaddar avec Quickly de Kreisker est deuxième et le podium est complété par Eric Lamaze sur Fine Lady 5.
Le plus beau concours du monde selon un sondage réalisé auprès des sportifs eux-mêmes a démarré d’une belle manière sur la plus grande piste indoor qui permet d’accueillir aussi le cross et l’attelage et qui invite les cavaliers uniquement en fonction de leurs résultats sportifs ! Le parcours de la belle épreuve de la soirée était très délicat, technique, avec les oxers bien larges et des distances galopantes qui ne devaient pas poser de problème mais en fait, dans la première partie après un parcours sans faute mais un point de temps dépassé pour Pedro Veniss et Cabri des Isles, les barres n’ont pas arrêtées de tomber. Eric Lamaze sur Fine Lady 5 était le premier à signer un sans-faute et dans la deuxième partie de l’épreuve seize couples ont réalisés les parcours sans faute. Photo: Bosty et Sydney Une Prince

Bosty victoire credit suisse Geneve 2015

Parti premier, Eric Lamaze a imprimé un tempo de référence – 38.49 – en galopant vite, serrant les virages comme il sait très bien le faire. Les cavaliers suivants se sont tous lancés à sa poursuite mais le seul a réussi à le battre, Bosty avec sa fille de Baloubet du Rouet de 9 ans, qui prend de l’expérience et s’exprime avec de plus en plus d’aisance sous la selle de son cavalier.

Ouaddar Génève

Le Marocain Abdelkebir Ouaddar avec Quickly de Kreisker qui a bien fait le show pendant la premier tour sans toucher une barre s’est montré beaucoup plus concentré au barrage. Le cavalier et son cheval ont fait leur possible pour battre Bosty mais ils sont restés derrière avec 2 petites secondes de retard (38.26)! Eric Lamaze s’est ainsi retrouvé sur la troisième marche du podium (38.49) les autres cavaliers ne réussissant pas à battre ses trois cavaliers réputés pour leur vitesse.

Lamaze barrage

Le Britannique Ben Maher avec Diva II, la fille de Kannan se place quatrième (38.97) et à la belle, cinquième place on trouve un outsider, un cavalier turc Omer Karaevli avec un cheval français Rozo au Crosnier (Looping d’Elle) à la recherche des points pour la qualification olympique et que les organisateurs de Génève ont décidé d’aider.
Ils étaient que cinq à réussir un barrage sans faute – Patrice Delaveau avec Ornella Mail qui a fait le concours des postérieurs les plus expressives au monde se place sixième avec une barre en 38.28. Kevin Staut qui a signé le premier tour parfait avec For Joy van´T Zorgvliet fait tomber rapidement une barre au cours du barrage et termine au ralenti à la 9ème place. Simon Delestre avec Qlassic Bois Margot est 12ème. Photos: organisateur

On attend le reste du concours avec impatience. Le concours est à suivre en direct sur le site http://www.chi-geneve.ch/

KENT FARRINGTON AU TOP DE TEN SUIVI PAR SIMON DELESTRE

top ten victoire geneve

La 15ème Finale du Top 10 Rolex s’est déroulée ce vendredi 11 décembre 2015, et fêtait sa 15e édition. Les dix meilleurs cavaliers du monde s’affrontaient sur cette grande et belle piste de Palexpo. L’Américain Kent Farrington sur son cheval de tête, Voyeur, emporte le trophée suivi par Simon Delestre sur Ryan des Hayettes. Daniel Deusser et First Class Van Eeckelghem complètent  le podium.
La piste, très galopante a bien avantagé Kent Farrington dont le cheval a une belle amplitude au galop (37.54). Ryan, plus petit, malgré toute son énergie et la superbe technique associés au tracé au couteau de son cavalier plus déterminé que jamais, a du s’incliner et termine deuxième en 38.97. Daniel Deusser a fait également une belle performance avec un cheval moins expérimenté qui tourne avec moins d’aisance que Voyeur ou Ryan. Ils sont que trois à réaliser un double sans-faute. Christian Ahlmann avec Codex One est quatrième avec une faute et Pénélope Leprevost avec Flora de Mariposa cinquième avec une barre en 39.37. Un résultat meilleur que l’année dernière pour la Normande mais toujours pas à la hauteur de ses espoirs mais c’est la loi du sport.

Scott Brash a bien tenté de redoubler son exploit historique d’emporter le Rolex Grand Slam avec Hello Sanctos dont la première partie se joue justement à Geneve, mais une barre dans la deuxième manche a ruiné cette ambition pour cette année en lui donnant sixième place.
Le public, très ému, a assisté aux adieux de Plot Blue, un crac de Markus Ehning de 18 ans, qui se sont déroulé entre les deux manches de la 15e Finale du Top 10 Rolex. Le fils de Mister Blue qui a longtemps été la valeur sûre du cavalier allemand, restera chez Markus tout en profitant de la vie d’un « jeune retraité ». On la lui souhaite longue et heureuse !