GREGORY

GREGORY WHATELET TRES TRES SPEED

Longines Paris Masters se déroulent dans une atmosphère très très chaude sous les yeux des spectateurs aussi nombreux que bruyants et cela a rendu l’épreuve de Speed Chalenge particulièrement délicate ce vendredi 4 décembre au Parc de Villepinte à côté de Paris. Plusieurs cavaliers, dont Pénélope Leprevost avec Sultane des Ibis ont décidé d’abandonner le parcours et l’Américaine Lauren Hough avec Royality des Isles a été éliminée après deux refus et une quasi chute avec son cheval, pourtant expérimenté. L’encouragement du public digne d’un concours de rodéo et le parcours – identique à celui de Los Angeles – mais très délicat, avec un virage particulièrement serré qui mettait les chevaux au pied d’un vertical difficile à franchir. Une fois cette barre par terre, les chevaux se démotivaient les autres fautes venaient vite à la suite.
Il faut donc saluer la performance de la jeune Britannique Jessica Mendoza avec Ramiro de Belle Vue (Mozart des Hayettes) qui a été la première à signer un parcours sans faute en 61.32 et est restée sur son fauteuil de leader jusqu’au passage de Gregory Whatelet avec Egano van het Slogenhof (Electro) qui a signé un parcours à toute allure, soldé par une barre, mais le chrono de 58.18 avec 2 secondes de pénalités donne 61.18, le meilleur temps de l’épreuve. Gregory était tout sourire sous les applaudissements très nourris du public. A la troisième place on retrouve Bosty avec Pégase du Mûrier (Adelfos), qui a fait un parcours époustouflant. Le cheval qui sait se montrer très délicat et même rebelle, avait une belle hauteur ne semblait pas dérangé par l’enthousiasme du public en se mettant parfaitement à l’écoute de son cavalier- 61.50 dont 2 secondes de pénalité pour une faute. Steve Guerdat avec Albfuehren’s Happiness est quatrième et Kevin Staut cinquième avec Ayade de Septon (Wandor van de Mispelaere), une jument aussi attachante que généreuse. Julien Epaillard avec Pigmalion du Rozel, victorieux à Saint-Lô, se retrouvent 9 ème avec 2 barres au sol, suivis de près par Patrice Delaveau et sa toujours aussi spectaculaire Ornella Mail. Patrice et Lacrimoso HDC qui ont bien commencé leur Paris Masters en gagnant une autre belle épreuve de la journée. Photo: Gregory au Gucci Paris Masters

Résultats:
http://eventcontent.hippoonline.de/1110/1110zeitplanENG.htm