59 : FLORA DE MARIPOSA : LEPREVOST PENELOPE : CSI5W

PENELOPE ET FLORA IMBATTABLES A LYON

Ce tour de barrage va entrer dans l’histoire des sports équestres ! Pénélope Leprevost et sa jument Flora de Mariposa sont désormais dans l’osmose la plus totale et se permettent de galoper le ventre à terre, de tourner au plus court, de sauter de travers et de se jouer de tous les pièges techniques ! Une victoire mémorable dans la Longines FEI World CupTM Grand Prix presented by GL events avec un chronomètre au barrage de 40’64. Elles participent donc à la deuxième étape de la Coupe du Monde après celle d’Oslo et gagne ainsi toutes les deux en se qualifiant ainsi à la finale de Göteborg en mars prochain. Pénélope s’installe donc logiquement en tête du classement provisoire de la Longines FEI World CupTM Jumping Décidément dans la phase triomphante la cavalière normande fait rêver toute la planète équestre et tient une belle revanche par rapport à sa 4ème place aux Championnats d’Europe à Aix-la-Chapelle. Et elle nous fait vibrer tous !

59 : FLORA DE MARIPOSA : LEPREVOST PENELOPE

59 : FLORA DE MARIPOSA : LEPREVOST PENELOPE

Ils étaient sept couples qualifiés pour le barrage après un Grand-Prix très difficile techniquement qui a posé problème aux meilleurs : ainsi Kevin Staut et Patrice Delaveau ont terminé avec 8 points, Bosty avec son Quartz de la Lande, victorieux de Saint-Lô, a fait une petite barre alors que le cheval a donné tout son talent et son cœur ; Jérôme Hurel avec Quartz Rouge a fait un tour parfait, malheureusement un point de temps dépassé qui le classe 8ème. Parmi les barragistes se trouvaient quand même deux autres Français : Simon Delestre avec Qlassic Bois Margot qui sera rapide (41.65) mais une barre qui tombe lui donnera 5ème place au final et un débutant à ce niveau, un certain Julien Gonin avec Soleil de Cornu CH (Qredo de Paulstra/Le Tot de Semilly) qui a démontré que lui et son cheval avaient la capacité de se confronter au plus haut niveau. Jouant le sans-faute au barrage, Julien pas pressé s’est retrouve quatrième devant Simon !
Christan Ahlmann avec Taloubet Z ont signé un tracé parfait avec un bon rythme de 41.27 qui lui donne la belle deuxième place et Romain Duguet avec sa SF Quorida de Treho, très motivé, est troisième avec 42.27.

50 : TALOUBET Z : AHLMANN CHRISTIAN

50 : TALOUBET Z : AHLMANN CHRISTIAN

43 : QUORIDA DE TREHO : DUGUET ROMAIN

43 : QUORIDA DE TREHO : DUGUET ROMAIN

C’était pour l’instant la plus belle étape de la Coupe du Monde, avec un public très nombreux et très enthousiaste, avec une organisation parfaite, la chaîne Equidia très présente et impliquée et cette victoire française avec un super panache qui nous a procuré une très belle émotion !

Résultats : http://eventcontent.hippoonline.de/1101/1101zeitplanDEU.htm

PENELOPE LEPREVOST ET FLORA LES REINES DU VENDREDI SOIR

59 : FLORA DE MARIPOSA : LEPREVOST PENELOPE

59 : FLORA DE MARIPOSA : LEPREVOST PENELOPE

L’Equita Lyon a déjà ses reines du vendredi soir. Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa ont dominé sans trop d’effort le premier Grand Prix Longines du week-end haut en couleur équestres et en plus une étape de la Coupe du Monde. Henrik Von Eckermann avec Sansibar 89 est deuxième et Meredith Michaels-Beerbaum avec son imposant Fibonacci se retrouve sur la troisième marche du podium et les trois gagnants sont également les trois seuls cavaliers sans-faute.
Ce Grand Prix Longines était d’une importance capitale car comptant les Equita Masters du samedi et pour le Grand Prix du dimanche. Les vingt premiers devaient se retrouver qualifiés et comme la fée du sport fait bien les choses, c’est justement vingt cavaliers qui ont signé un sans-faute permettant d’entrer au barrage. Bien joué pour le chef de piste qui n’a pas forcé les chevaux à faire face à trop de difficultés techniques. Mais le barrage c’est révélé beaucoup plus compliqué à terminer proprement et efficacement et même les cavaliers qui ont tenté de jouer un sans-faute placé ont vu les barres tomber. C’est Meredith Michaels-Beerbaum qui a signé le premier sans-faute avec Fibonacci toujours aussi puissant et impressionnant mais pas trop rapide – 40.20 secondes au compteur. Tous les autres se sont donc lancés à sa poursuite en se disant qu’ils avaient bien une chance pour y arriver. Le Suédois Henrik Von Eckermann a été le premier à descendre le chrono à 39.70, battu ensuite par Pénélope Leprevost en 39.12 – et cela, comme a dit la cavalière « sans prendre tous les risques et trop pousser la jument ». Kevin Staut est bien parti à fond avec son Rêveur de Hurtebise pour battre son amie et il a fait un très beau tour très rapide en 38.64 secondes mais une barre au sol l’a mis en dehors du podium à la quatrième place. On a quand même pu admirer un couple très en forme et en harmonie. Un autre Normand –Timothée Anciaume avec Olympique Libellule a également signé un beau tour maîtrisé et à la hauteur – 16ème place à cause de deux fautes au barrage mais une belle qualification pour la suite. Plus compliqué pour Patrice Delaveau avec Lacrimoso HDC – 9 points au premier tour, donc loin dans le classement.

Les résultats:

http://eventcontent.hippoonline.de/1101/1101zeitplanDEU.htm

QUABAR DES MONCEAUX TOUJOURS AUSSI MAGIQUE

cahrlotte

Tous derrière, lui devant, comme dans la chanson de Georges Brassens. Pendant les épreuves As Elite à Lyon Quabar des Monceaux, l’étalon Poney Français de Selle d’André Magdelaine et sa nouvelle cavalière Charlotte Lebas, championne de France des poneys, ont signé un seul tour sans-faute et une belle victoire.
L’épreuve qui s’est déroulé sur la grande piste avec un parcours à 130 et quelques difficultés techniques a mis la grande majorité des participants dans les difficultés presque insurmontables. Seulement deux couples ont réussi à faire un parcours avec 4 points de pénalités et Quabar des Monceaux avec Charlotte Lebas ont mis tout le monde d’accord avec un superbe sans-faute. C’est le chrono qui départageait les deux 4 points ainsi Rose de Balanda avec Tricky Choice du Pena s’emparait de la 2e place en 67.15 alors que Mathis Burnouf sur Saphir de Cormeille terminait en 67.76.