YURI MANSUR GUERIOS

LA FIEVRE DU SAMEDI SOIR AU RYTHME DU BRESIL

Yuri Mansur Guerios avec Cornet’s Dream, le fils de Cornet Obolensky, ont été imbattables le samedi soir 24 octobre dans cette épreuve au chrono à 145 aux couleurs de la Région Basse Normandie. Geoffroy de Coligny avec son jeune Raimondo du Plessis ont gardé une superbe deuxième place et Jérôme Hurel avec Urano s’est placé sur la troisième marche du podium. Photo: Youri et Cornet’s Dream

YURI MANSUR GUERIOS ET CORNET'S DREAM 1ER

Jean-Paul Lepetit a préparé encore une fois un parcours en subtilité technique. Trois combinaisons de doubles : la première du côté près du public, la deuxième, avec un obstacle de normandie-terre-de-cheval.fr, dans un virage très serrée, avec des foulées d’abord qui devaient être calculées très judicieusement – et quand ce double délicat était passée on se précipitait un peu trop sur la dernière combinaison placée un peu de biais en fausse ligne droite, qui se révélait très fautive. Et si on résistait à cette difficulté il restait encore le dernier oxer, placé vers la sortie en face de l’écran géant. Le résultat : à peine une dizaine de cavaliers sur 64 participants ont réussi un parcours sans faute. photo: Geoffroy de Coligny et Raimondo du Plessis

GEOFFROY DE COLIGNY ET RAIMONDO DU PESSIS

Le cavalier italien Francesco Franco avec sa jument grise a été le premier à signer le sans-faute avec un bon chrono de 64.72. Photo: le couple italien

FRANCESCO FRANCO

Claudia Gisler avec Touchable pour la Suisse a été encore plus rapide et finira quatrième en 63.34 secondes. Photo: le couple suisse

CLAUDIA GISLER ET TOUCHABLE

Jérôme Hurel a déroulé ensuite un parcours très maîtrisé, avec Urano, un fils de Baloubet Du Rouet de 11 ans en affichant le chrono de 63.02. Photo: Jérôle et Urano

JEROME HUREL ET URANO

Mais il n’a pas gardé sa place du leader bien longtemps. Le jeune Geoffroy de Coligny est arrivé avec Raimondo du Plessis, le jeune cheval de plus en plus en confiance et de plus en plus performant et ils ont mis le turbo. Le parcours a été survolé en 62.58 sans aucune fausse note. Le chrono semblait imbattable mais Yuri Mansur Guerios a démontré le contraire – le cavaliers brésilien et Cornet’s Dream ont pris tous les risques et ont touché quelques barres mais la chance a été avec eux et avec elle cette superbe place du gagnant avec le chrono de 60.26. Jean-Maurice Bonnot qui a emmené à Saint-Lô toute la jeune équipe brésilienne a été ravi. Mark Dilasser avec Siamoise Minotiere a bien tenté de le battre mais a dû s’incliner – avec 63.42 il a été 5ème. Photo: Geoffroy de Coligny heureux en argent malgré un cheval très énervé par le flot sur sa tête!

GEOFFROY DE COLIGNY

Photo: Jérôme Hurel et Urano, 3ème, encore un bel étalon pour Jérôme…

JEROME HUREL

Ils étaient nombreux à vouloir battre le superbe chrono de Yuri Mansur Guerios – mais ni Philippe Rozier avec Rahotep de Toscane ni Axelle Lagoubie avec Rubelia, ni Julien Epaillard avec Pigmalion du Rozel  n’ont pas réussi l’exploit et ont fini par faire tomber des barres.    Photo: Claudia Gisler et Touchable pour la Suisse, 4ème

CLAUDIA GISLER

Marc  Dilasser avec Samoise Minotiere, 5ème

MARK DILASSER

 

Et le coupable, comme toujours à Saint-Lô, Jean-Paul Lepetit

JP LEPETIT