paradressage

DEAUVILLE ACCUEILLE LE CHAMPIONNAT D’EUROPE DE PARA DRESSAGE

« God Save the Queen » a encore retenti au Pôle International de Deauville pendant les Championnats d’Europe de Para-Dressage. Les Britanniques semblent imbattables – les Pays-Bas ont dû se contenter de la médaille d’argent, et les Allemands, de la médaille de bronze. La France termine loin, loin à la neuvième place. L’équipe gagnante était composée de Sophie Christiansen (Grade Ia), Anne Dunham (Grade Ia) et Sophie Wells (Grade IV).

paradressage

En individuel, c’est Rixt Van Der Horst sur Uniek pour les Pays-bas qui ont dominé le  Grade II avec une moyenne de 75.543%. La Britannique Natasha Baker avec Sookie St James termine deuxième et l’Allemand Steffen Zeibig avec Feel Good 4 finit troisième.

En Grade IV c’est encore un Hollandais Frank Hosmar qui triomphe sur Alphaville, dont il est le propriétaire. La Britannique Sophie Wells et son jeune C Fatal Attraction prennent deuxième place et Caroline Schnarre pour l’Allemagne est également sur le podium avec Del Rush.

IMGL3477

La Britannique Sophie Christiansen gagne le troisième titre de championne d’Europe grade Ia avec une toute jeune jument Athene Lindebjerg avec une superbe note de 79.565%. Sa coéquipière Anne Dunham sur LJT Lucas Normark prend la médaille d’argent et l’Allemande Elke Philipp accompagnée du jeune Regaliz, un hanovrien de huit ans, est troisième.

Hannelore Brenner

En Grade III c’est  Hannelore Brenner et Women of the World pour l’Allemagne qui sortent en tête (photo) –  les juges n’ont pas oubliés leurs titres mondiaux à Caen et Lexington ainsi qu’un titre Paralympique à Londres en 2012.

Susanne Sunesen

La Danoise Susanne Sunesen et Thy’s Que Faire se placent deuxièmes (photo) mais c’est Lotte Krijnsen et Rosenstolz pour les Pays Bas qui créent la surprise en remportant le bronze devant les cavaliers titrés et plus connus. C’était pourtant le premier championnat du couple, mais la jeune amazone et son cheval touchent le cœur tant leur osmose est parfaite et l’expression artistique parfaitement mise au point. Ils peuvent créer encore une plus belle surprise aux JO ! Le Tricolore José Letartre termine sixième, juste à la porte de la reprise libre en musique. Photo: la jeune Lotte et Rosenstolz

Lotte Krijnsen

Dans le Grade Ib c’est l’Autrichien Pepo Puch avec sa fidèle Fine Feeling S qui ont fini par s’imposer avec une super note de 74.552% ; Le Britannique Lee Pearson sur Zion – champion du monde en titre – a dû se contenter de la médaille d’argent. La Néerlandaise Nicole Den Dulk et son étalon Wallace  s’octroient le bronze. La Française Céline Gerny sur Flint terminent sixièmes et Anne-Frédérique Royon est septième.

http://www.handiequicompet.fr/fr/414/resultats/

Championnats d'Europe 2015-Affiche-Gratuit-BD(1)

THOMAS ROUSSEAU AU TOP AU HARAS DU PIN

THOMAS ROUSSEAU ET TOLEDE DE MESCAM

Thomas Rousseau qui promène depuis quelque temps sa grande forme sur les concours  normands a gagné le dimanche dernier le Grand-Pric Pro1 à 145, pendant un concours CSO organisé au Haras du Pin. En selle sur Tolède de Mescam, sa magnifique jeune jument de 8 ans, fille de Mylord Carthago il s’est montré sans faute et le plus rapide au barrage et il a réussi l’exploit de classer cinquième Aresse M, un étalon KWPN de 10 qui a la particularité d’avoir le père – Dollar du Mûrier – et le grand-père – Quick Star – parfaitement français.

Thomas Rousseau et Adresse M

C’est donc certain, Thomas Rousseau ira au Championnat de France à Fontainebleau et il y a toutes ses chances ! Alexis de Roubaix est deuxième avec Timon d’Aure, Christian Hermon troisième sur Phedras de Blondel et Laurent Goffinet quatrième sur son fidèle Qantar des Etisses – on le retrouvera également à Fontainebleau. Photos: Thomas Rousseau avec Tolede de Mescam et Aresse M

BRICE MAUBERT S’IMPOSE A SAINT GATIEN

Brice Maubert s’est imposé ce week-end dans l’épreuve phare du CSO de Saint Gatien – GP Pro 2 à 135. Le cavalier de Tourville en Auge est arrivé en tête de dix barragistes sur Up to date de Luco, un jeune hongre de 7 ans, fils de C Indoctro et s’est classé huitième avec Scheun de Baudry, un fils de Dollar de la Pierre de 9 ans avec qui il est également deuxième d’un GP à 130 !.

Les deux Grand-Prix ont accueillis pourtant de beau monde, Brice Maubert s’est donc imposé devant Christophe Grangier sur Tilda Devora, Matthieu Billot avec Saphir des Chaillottes et Rudy Cock sur Huxly Blesse. Ces victoires annoncent certainement le retour du cavalier qui a eu une période de gloire avec l’étalon le Bel Idéal et qui semble disposer actuellement de quelques bons chevaux.

KEVIN STAUT LE RETOUR

_SGB1392

Sur son nouveau et très beau site http://www.kevinstaut.com/ réalisé par Marie Sapin, Kevin Staut livre ses impressions, plus que positives, sur l’avant-dernière étape du Global Champions Tour à Vienne. Le cavalier normand et l’indispensable grise gagnent une magnifique troisième place ! Photo: Stefano Grasso

Kevin Staut : « L’an dernier, le concours de Vienne s’était avéré difficile mais, cette année, je peux m’avouer pleinement satisfait des résultats de Silvana et d’Ayade. Toutes deux ont obtenu des classements me permettant d’envisager de réintégrer le top 10 prochainement, ce qui me manquait un peu dernièrement.

Je suis également très content du week-end d’Ayade qui revient au top de sa forme. 7ème le premier jour dans la 1,55 m, elle clôture également le week-end en prenant la 5ème place du Gaston Glock’s Vienna Masters.

Silvana, quant à elle, effectue un premier parcours de travail dans la 1,45 m du vendredi qui lui servait de préparation pour le Grand Prix. Dans cette dernière épreuve, elle réalise l’un des trois seuls doubles sans-faute et nous permet ainsi de nous qualifier pour le barrage où j’ai joué le tout pour le tout. Nous obtenons le meilleur chronomètre mais deux fautes nous privent de la victoire. C’est une 3ème place qui viendra récompenser la belle prestation de Silvana. Même si j’aurais préféré monter sur la plus haut marche du podium, je suis vraiment content de voir Silvana en aussi belle forme. Elle retrouve sa régularité d’avant en se classant dans les trois derniers Grand Prix auxquels elle a participé récemment. Je pense que nous avons trouvé le bon dosage en terme d’engagements en concours et qu’elle a encore de belles choses à nous montrer. Son programme n’est pas encore défini pour la suite de la saison. Je vais voir en fonction de l’état de forme de mes autres chevaux. Estoy Aqui et For Joy vont reprendre à Cagnes sur Mer en octobre. Cela me permettra ensuite de faire un point global de mon piquet de chevaux avant la reprise des indoors.

Cette semaine, nous nous rendrons à Barcelone pour la finale des Coupes des Nations FEI Furusyyia. Troisième de la consolante l’an dernier avec l’Equipe de France, je suis bien décidé à effacer cette contre-performance. Nous avons toutes nos chances car l’équipe sera composée de couples expérimentés, mais nous allons devoir être performants dès le début de la compétition si nous souhaitons accéder à la finale, seules les 8 premières nations à l’issue de la première manche repartant en finale le samedi. »