champion supreme Bois Margot

FEE D’AMOUR EST UNE CHAMPIONNE BOIS MARGOT

Fée d’amour de la Bonn a été élue la Championne Suprême des foals 2015 nés des saillies des étalons Bois Margot et c’est une digne fille de son père.

Le championnat, auquel ont été invités tous les poulains de France, quel que soit le stud-book ou la race, s’est tenu le samedi 12 septembre sur l’hippodrome de Cabourg et a aréuni une centaine de foals de toute la France.

champion Bois Margot

C’est Fée d’Amour de la Bonn, fille de Qlassic Bois Margot, une pouliche née dans la Gironde dans l’élevage d’Elise Bonnaud et de Serge Lenormand qui a eu la chance d’être élue Championne Suprême en apportant à ses naisseurs un beau chèque de 5 000 euros. L’ensemble du championnat Bois Margot a été doté d’une jolie somme de 30 000 euros et son existence est un bel argument de vente pour l’étalonnier. Photo: Fortuna d’Ouilly, une autre fille de Qlassic Bois Margot, célèbre pour sa naissance en direct devant les caméras d’Equidia et des poulains, visiblement joyeux, de pouvoir exprimer leur talent devant les spectateurs. 

Fortuna

Présentation Haras Bois Margot

poulain Bois Margot 2

Sous le soleil et dans l’ambiance estivale et chaleureuse, les organisateurs ont tout d’abord présenté leurs étalons, visiblement joyeux et en très belle forme, avant de mettre en place le jugement des poulains d’abord dans les groupes réunissant la production d’un même étalon, en réunissant pour la finale les deux les plus appréciés dans chaque groupe. Photo: l’organisation à l’oeuvre et le portait de Quantum, l’un des étalons-vedette de Bois Margot.

organisateur

Quantum portrait

LUDOVIC HENRY ET WISE GUY DOMINENT LE DRESSAGE A AUVERS

6cfebc4bd82fcae31016dc84dd204b50

Le week-end dernier, le circuit du Grand National FFE – Equidia Life faisait escale dans les installations d’Alain Hinard à Auvers – Carentan (50). Plus de 280 couples Amateurs et Pros étaient inscrits au programme de cette l’avant dernière étape de la saison 2015. Et la chance avec la météo bien ensoleillée était bien au rendez-vous.

GN-FFE-Equidia-Life-de-Dressage-L-Ecurie-Kineton-sur-la-plus-haute-marche-du-podium-a-Auvers-Carentan-50_billboard

La victoire revient à Ludovic Henry sur Wise Guy RS de l’Ecurie Kineton, qui a emporté la victoire aussi l’année dernière avec Jean-Philippe Siat avec Tarski van de Zuuthoeve, absent cette année. Photo: la remise des prix du Grand Prix

Membre de l’Equipe de France aux derniers Championnats d’Europe d’Aix la Chapelle Ludovic Henry a obtenu une moyenne de 69.920 %. Il devance un couple remarqué lors de la dernière étape du circuit : Nicole Favereau (Ecurie Antares Distribution) qui obtient 69.180% avec sa jument Ginsengue, âgée de neuf ans à peine. Ce couple a terminé huitième de la Pro Elite Grand Prix et a gagné le Critérium pour les chevaux de 8 à 10 ans à Vierzon (18).

Un couple récent, composé de Marine Subileau et Talitie obtient la troisième place du classement individuel avec une moyenne de 67.980 %.

Prochaine et dernière étape du Grand National FFE – Equidia Life : Saint Lô (50) du 13 au 15 novembre.

Classement du Grand Prix Pro Elite :

1. Ludovic Henry – Wise Guy RS : 69.920 %

2. Nicole Favereau – Ginsengue : 69.180 %

3. Marine Subileau – Talitie : 67.980 %

4. Pauline Vanlandeghem – Liaison*ENE-HN : 67.680 %

5. Catherine Henriquet – Scherzo ZC : 66.560 %

6. Hélène Legallais – Unique : 64.860 %

7. Marie-Emilie Bretenoux – Quartz of Jazz : 64.740 %

8. Sarah Casanova – Ulan : 64.560 %

La suite des résultats   ICI

Classement des Ecuries pour l’étape d’Auvers – Carentan :

1. Ecurie Kineton (Ludovic Henry – Jean-Philippe Siat)

2. Ecurie Antares Distribution (Marine Subileau – Nicole Favereau)

3. Ecurie NAF – IFCE (Pauline Vanlandeghem – Fabien Godelle)

4. Ecurie Havens – Cavalibre.com (Catherine Henriquet – Alexandra Dilliere)

5. Ecurie Aliments pour Chevaux Morel (Hélène et Isabelle Legallais)

6. Ecurie Kineton – Decovert Equestre (Marie-Emilie Bretenoux – Pierre Volla)

7. Ecurie Dynavena – AK Collection (Sarah Casanova – Laurence Blaya)

8. Ecurie Dresshorse (Stéphane Guerlain – Jessica Amour)

phpThumb_generated_thumbnailjpg

Photo : Jean Philippe Siat vainqueur de l’étape 2014 du Grand National d’Auvers associé à Tarski van de Zuuthoeve

AZZOLINO GAGNE UNE PRO 1 A SAINT JAMES

gal-1580863

Aymeric Azzolino que l’on croise régulièrement sur les concours et les remises des prix et dont on admire le style, le calme et l’attention portée aux chevaux, vient d’emporter son premier Grand Prix Pro 1 à Sant-James dans la Manche. En selle sur Looping d’Elle, un cheval de 16 ans au physique atypique, très long, avec beaucoup de moyens mais délicat, il a terminé le barrage en 41.63 secondes en devançant Marc Le Berre avec Rubis de Rustick en 42.35 et Alexandre Dufour sur Suleika d’Argouges en 42.68. Laurent Goffinet est classé meilleur cavalier du concours .

 VAGABOND SE PROMENE A ROME

_SGC9665

L’une des dernières étapes du Global Champions Tour s’est déroulée du 11 au 13 septembre à Rome. Le Global se promène ainsi à travers le monde en faisant également de la promotion touristique des villes qui l’accueillent dans les cadres de plus en plus spectaculaires. Après Paris et la piste installée sur les Champs de Mars, Rome les a accueillis sous un soleil estival sur une aire qui ressemble à une arène du cirque antique accueillant les gladiateurs, entourée par une impressionnante collection des statues.  C’est Rolf Göran Bengtsson avec son inusable Casall Ask qui a été sacré l’empereur de cette étape romaine – double sans fautes en deux manches et le barrage le plus rapide en 37.87.

_SGC9049

 

_SGC8934

_SGC9213

Luciana Diniz avec sa belles et aérienne jument Fit For Fun (fille de For Pleasure) est deuxième en 38 secondes et Marcus Ehning avec Comme il faut, un nouveau fils de Cornet Obolensky plus que prometteur et qui ne ressemble pas du tout à son père, termine sur la troisième marche du podium en 38.32. Photos: Bengtsson, Diniz, Ehning (Stefano Grasso pour LGCT)

La Normande Pénélope Leprevost avec Vagabond de la Pomme reste au pied de podium, quatrième en 39.02 – manifestement elle n’a pas cherché à pousser trop l’étalon a assuré un sans-faute. Le couple a sauté, une fois encore, dans un style magnifique, léger et maîtrisé qui donne l’impression que tout est facile, du grand art. Dans la deuxième manche la cavalière a sauté le triple sans étrier sans que cela perturbe son rythme ou sa trajectoire. Simon Delestre termine huitième avec Qlassic Bois Margot – le résultat d’une faute avec un parcours très rapide dans la deuxième manche. Comme Simon a déjà gagné une grosse épreuve du vendredi avec Chesall, un fils de Casall – c’est assez rare et étonnant de trouver le père et le fils au même niveau et dans le même concours – le cavalier prouve encore une fois sa solidité et sa belle forme de moment. Photo: Delestre (Stefano Grasso)

_SGC9021

Moins de chance a dernièrement Patrice Delaveau. Une malheureuse faute avec Lacrimoso HDC dans la première manche et le voilà 26ème… En a appris par ailleurs que Orient Express HDC s’est de nouveau blessé. C’est le sport, mais on aimerait revoir le cavalier normand de nouveau sur les podiums.

UN BILLET POUR JO DE RIO POUR LA FRANCE DU COMPLET

CCE France 3ème

La France décroche troisième sur le podium dans le Championnat d’Europe du Concours Complet à Blaire Castel en Angleterre et sous les yeux de la Reine en plus ! Troisième place aussi pour Thibaut Vallette, le lieutenant-colonel  du Cadre Noir sur son cheval Qing du Briot*ENE-HN a été un plaisir supplémentaire et une revanche pour l’équipe de France, privée de sa qualification pour les JO obtenue à Cean l’année dernière suite à la curieuse et toujours non éclaircie affaire de dopage de cheval de Maxime Livio.

Allemagne

L’Allemagne est grande gagnante de ce Championnat – médaille d’or en équipe, médaille d’or en individuel avec Michel Jung sur Takinou d’Hulm, AA né en France par Jaguar Mail, le cheval le plus jeune de ce Championnat (8 ans !) et médaille d’argent pour Sandra Auffarth sur un autre cheval français, Opgun Louvo, né dans la Manche. Les chevaux français ont donc signé ici leur triplé gagnant. Photos: l’équipe d’Allemagne et Michel Jung avec Takinou

m jung

Les quatre garçons dans le vent et sous la pluie ont été motivé au possible pour arracher cette victoire et si Sirocco du Gers de Thomas Carlile avait été d’une humeur un peu moins joyeuse pendant le dressage, ils auraient pu accrocher au cou la médaille d’argent. L’équipe se classe troisième après ce premier test et ne change plus de place alors que Thibault Vallette, quatrième après le Dressage et le Cross, remonte après le CSO grâce à une barre qui tombe pour sa concurrente directe, l’Anglaise Izzy Taylor. Mathieu Lemoine avec Bart L se classe 16ème, Thomas Carlile avec Sirocco du Gers est 24èmeNicolas Touzaint, qui n’a pas fait partie de l’équipe de France car on estimait que son Radijague manquait d’expérience, a fait un bon cross et termine 11ème malgré une faute au CSO. Gwendolen Fer avec Romantic Love, également en dehors de l’équipe, était très bien classée 16ème après le dressage mais après un cross difficile et 2 barres au CSO se retrouve 36ème. Photos: Thibault Vallette et Nicolas Touzaint. Crédit photos Pauline Chevalier

thibeaut valette

Le plus malchanceux a été Karim Laghouag et Entebbe de Hus, membres de l’équipe, forts d’une très bonne performance en dressage qui leur a donné une bonne 13ème place, mais victimes d’une spectaculaire chute sur le cross qui a pu avoir les conséquences dramatiques pour le cavalier et le cheval. L’obstacle a été situé dans une pente qui est devenue complètement glissante et impraticable sous la pluie très forte. Les organisateurs ont fini par retirer l’obstacle de la course mais le mal a été fait pour ceux qui sont tombé ou dont les chevaux ont refusé les sauts. Une vingtaine d’éliminations et d’abandons pour une quarantaine de couple classés, le bilan est particulièrement lourd pour ce Championnat et pose de nouveau la question de préparation du parcours de cross en CCE. L’apparition d’obstacles non-fixes est un bon pas en avant mais la prise en compte des conditions météo pour le  redessiner selon le temps sec ou très humide est plus qu’une nécessité – une évidence.

touzain nicolas

Tous les résultats : http://www.rechenstelle.de/2015/blaircastle/      

  SCOTT BRASH ENTRE DANS LA LEGENDE

1442181402914_Sunday2

 

Scott Brash l’a fait ! L’exploit était incroyable et tellement peu probable que les organisateurs de Rolex Grand Slam ont promis un million d’euros au cavalier capable de gagner les trois Grand Prix : celui de Genève, d’Aix-la-Chapelle et de Calgari. Il a géré plus que parfaitement la forme de son grand Hello Sanctos vh Gravenhof, belge de naissance, fils de Quasimodo vd Molendreef, petit-fils de Nabab de Rêve avec le sang de Quidam de Revel et de Cor de la Bruyère. Tellement bien, que le champion a trouvé son cheval « un peu trop frais » dans la première manche. Scott Brash quitte donc le Canada avec 500 000 dollars pour le vainqueur du GP et un million d’euros de bonus. Il faut avoir les nerfs en acier pour gérer la pression qui l’accompagnait sur le chemin de ce défi, qui le place « champion suprême » de ce sport, tellement fragile, tellement aléatoire.

Le Grand Prix de Calgari a été très difficile, avec les obstacles hauts, larges et massifs, les grandes galopades et quelques pièges techniques supplémentaires, plus un temps raccourcie au maximum. Ils étaient dix à réussir le sans-faute et deux à marquer 1 point de temps dépassé en première manche. Alexis Borrin, le meilleur des Français avec Marlou des Etisses a fait 1 point de temps dépassé mais a pu repartir dans la seconde marche – il terminera 12ème avec 19 points. Cédric Angot avec Rubis de Preuilly fait une seule faute, le parcours et beau et fluide et il termine 16ème, Roger-Yves Bost et Qoud’Cœur de la Loge font tomber 2 barres, le cheval se bat et saute très bien mais ils ont la malchance de se présenter au moment d’une pluie diluvienne, ce sera 25ème place. Kevin Staut et Qurack de la Falaise sont complètement dépassés par le parcours et Jérôme Hurel préfère abandonner.

La deuxième manche est encore plus dure, seulement les chevaux les plus préservés arrivent à terminer le parcours sans toucher une barre mais en dépassant le temps autorisé : une grande déception pour Pedro Veniss et son fantastique Quabri de l’Isle, terminant le parcours avec une belle aisance mais avec 1 point de temps dépassé – il sera 3ème (c’est un peu étonnant car il est plus rapide que Peter Devos sur Cylano, classé deuxième). Conrad de Hus ne peut plus suivre, trop fatigué – Gregory Whatelet sera 6ème, alors que l’Américain Richard Spooner sur son Cristallo, un papy de 17 ans très en forme, terminera 4ème avec 4 points.

Scott Brash et Hello Sanctos vont réaliser le seul et unique parcours sans faute en prouvant qu’il est vraiment et incontestablement THE BEST devant 50.000 personnes étaient sur place pour assister à cet exploit historique.

Dans la coupe des Nations c’est Brésil qui s’est imposé devant le France ;

1442102017632_Saturday2

 

Tous les résultats : http://sprucemeadows.com/tournaments/orderAndGo.jsp?id=29&d=2015-09-13&ty=2015