AU BONHEUR DE GREG

G Whatelet le gagnant LGCT Chantilly

C’est pour des moments comment ça qu’on fait ce sport… Grégory Whatelet a été un vainqueur heureux et comblé de cette 10ème manche de Longines Global Champions Tour à Chantilly. Cela fait si longtemps que e champion belge, toujours sérieux, travailleur et un peu malheureux par le passé du côté de ses propriétaires, espérait une telle victoire et elle est arrivée dans un cadre de rêve, devant le château du prince de Condé, sous le soleil et devant un public enthousiaste et nombreux. Je voulais remercier ce public qui a été vraiment chaleureux pour célébrer ma victoire. C’est vraiment un grand bonheur pour moi ! Accompagné de Conrad de Hus (Con Air), le cavalier a signé un triple sans faute dans un style époustouflant, sans moindre hésitation, dans un élan qui porte les champions les jours où tout semble réussir – 36.55 au barrage, sans-faute et en plus le plus rapide. J’avais l’impression qu mon cheval a sauté de mieux en mieux, je lui dois cette victoire, a souligné le vainqueur. Photos: Grégory sur le triple Longines de la première manche et sur le dernier virage du barrage

G Whatelet et Conrad de Hus

Gregory Whatelet barrage

A la deuxième marche du podium on a retrouvé Abdelkebir Ouaddar, le Marocain préféré du public français, avec Quickly de Kreisker, son Selle Français, fils de Diamant de Semilly, aussi spectaculaire qu’il peut être efficace. Ce couple est vraiment étonnant – le cheval donne l’impression d’être un mustang sauvage sur la piste, mais arrive à se concentrer juste à temps pour sauter, et les grandes galopades du terrain de Chantilly ne le dérangent pas, au contraire, il a plus de temps pour exprimer ses états d’âme. Le cheval a sauté avec une belle fraîcheur pendant les trois tours – les deux manches et le barrage entre les trois cavaliers signant un double sans-faute. Il y a peu de chances qu’un autre cavalier puisse s’accomoder d’un style aussi particulier – les deux forment un couple aussi détonnant qu’unique. Ouaddar a terminé le barrage en faisant tomber la dernière barre en 36.88, le tracé impeccable et le tempo régulier de Grégory Whatelet ont dominé cette compétition d’une manière incontestable. Abdelkebir, encore plus souriant que d’habitude, a pris son temps pour distribuer les autographes et les photos à tous ses fans – c’est aussi cet aspect de sa personnalité et sa disponibilité qui le rendent si populaire. Photos: Kebir sur l’oxer Longines de la première manche et sur le dernier virage du barrage.

Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker

Ouaddar barrage

A Ouaddar, 2ème LGCT Chantilly

A la troisième place de ce beau podium 100% francophones – le fait rare et qui fait plaisir- on retrouve Pénélope Leprevost, décidément très, très en forme – tout comme ses chevaux. Vagabond de la Pomme (Vigo d’Arsouilles) qui a fait son retour sur les concours il y a deux semaines à Paris a déjà fait une très belle impression et à Chantilly, le couple persiste et signe. Je l’ai senti un peu flottant dans la première manche, raconte sa cavalière, certainement parce qu’il n’a pas sauté sur l’herbe depuis un an et tout avait un aspect un peu étrange pour lui. On a d’ailleurs eu quelques inquiétudes quand Pénélope a sorti la cravache pour motiver fortement le saut sur la rivière. On craignait pour la palanque du vertical qui suivait la rivière et qui a scellé le sort de plusieurs cavaliers. Pénélope a toutefois réussi à remettre le cheval en équilibre et terminé le reste du parcours sans toucher une barre – décidément le cheval ne lui en a pas voulu de cette démonstration d’autorité. Au barrage une barre en 37.31 et une belle place sur le podium. Photos: Pénélope sur le triple Longines en première manche et en route vers le dernier obstacle du barrage. Si on compare les trois barragistes, on voit bien que Pénélope n’a pas voulu trop pousser son cheval et n’a pas changé de tempo.

P.Leprevost et Vagabond de la Pomme

Pénélope le barrage

La cavalière normande a d’ailleurs gagné le jeu de podium, car en vraie habituée, elle a ouvert sa bouteille de champagne avant les autres et a réussi à bien les arroser – certainement une revanche pour avoir manqué de galanterie à son regard au cours du barrage. Pénélope semble de plus en plus à l’aise pendant les conférences de presse – souriante et blagueuse, comme dans la vraie vie.

bataille champagne

 A la quatrième place on retrouve Carlos Lopez avec Prince de la Mare, ce SF athypique, qui a fait les deux tours des deux manches sans toucher une barre, avec un poit de temps dépassé uniquement. C’est également un vrai couple qui se fait mutuellement confiance et Carlos respecte beaucoup son cheval – atypique dans le physique mais généreux du cœur.

LES SURPRISES EN DEUX TOURS

Pendant la conférence de presse, Jan Tops, le fondateur et le président de ce circuit le plus doté au monde, a tenu a remercier, une fois encore, le chef du piste italien Uliano Vezzani, qui a fait cette fois-ci preuve d’une grande finesse, imposant les difficultés techniques et misant sur la surprise des chevaux plus que sur leurs efforts – ce qu’on appelle aujourd’hui le parcours moderne. Photo: Chef de piste Uliano Vezzani

chef de piste U. Vezzani

Vezzani « a mis le paquet » sur la première manche – d’abord un double qu’on devait aborder sur une fausse courbe, ensuite la rivière qui a posé les problèmes même aux plus grands, le triple Longines, impressionnant mais assez classique et pour finir un obstacle en forme du pont au couleur sable qui a également crée la surprise exprimée parfois d’une manière très prononcée – comme Olympique Libellule sous la selle de Timothée Anciaume. Résultat : à peine neuf couples ont pu signer un parcours sans-faute et on a vu les retraits surprenants de John Whitaker avec Argento qui n’a pas du tout apprécié la rivière, de Rolf-Goran Böngtsson avec Clarimo Ask ou de Patrice Delaveau avec Lacrimoso HDC (sur la photo).

Delaveau et Lacrimoso 2

Sur les neuf couples sans faute on retrouvait cinq amazones : l’Espagnole Pilar Lucretia Cordon avec Gribouile du Lys (photo),

Pilar Cordon et Gribouille du Lys

Pénélope Leprevost avec Vagabond de la Pomme, Jessica Springsteen avec Lisona (sur la photo, gagnante d’une épreuve du samedi matin avec une jument SF)

Jessica S

Jane Richard Philipps avec Pablo de Virton pour la Suisse et une autre Américaine, Margie Goldstein-Engle avec son puissant étalon Royce.

On connait la suite : dans la manche suivante, la fatigue et la chaleur aidant, seulement trois couples sur 18 partants sur la belle piste de Chantilly ont réussi à signer un parcours sans faute et sont repartis pour le barrage.

DIMANCHE AU BONHEUR DE CONSTANT

_SGA9854

Chantilly était une étape belge dans le circuit du Longines Global Champions Tour. Pour le Grand Prix du dimanche lechef de piste a préparé un parcours qui a permis d’oublier celui qui a découragé les cavaliers, les chevaux et le public il y a deux semaines pendant l’étape parisienne. Avec quinze couples au barrage (trois uniquement à Paris), le spectacle et le sport étaient au rendez-vous. Parmi eux, six Français. Pénélope Leprevosta avec Flora de Mariposa revenue après sa blessure et sautant avec un bel enthousiasme, Alexis Borrin avec Marlou des Etisses qui ont fait une très bonne impression et le Normand Cédric Angot sur Saxo de la Cour, un jeune fils de Dollar de la Pierre de 9 ans, très très prometteur, Simon Delestre sur son extraterrestre Ryan des Hayettes, Alexandre Fontanelle sur Prime Time des Vagues et Bosty avec sa jeune et généreuse Sangria du Coty.

Au final, c’est Constant Van Paesschen qui termine en tête avec Diamanthina van T Ruytershof, une fille de Diamant de Semilly de 12 ans, aussi douée que déterminée qui n’a pas douté une seconde et qui a terminé le parcours en 36.71 en battant Bertram Allen sur Belmonde qui termine en 36.77. Ferenc Szentirmai sur Quickdiamond pour l’Ukraine terminant en 37.72 complète lepodium. La première des Français, Pénélope Leprevost avec Flora de Mariposa est cinquième, la Normande ne voulant pas brusquer sa jument encore fragile. Une belle épreuve qui a fait vibrer le nombreux public.

CHANTILLY UNE AMBIANCE A PART

CH ambiance sur la piste Pénélope

Le concours de Chantilly a une réputation bien méritée, d’un très bel événement qui sait associer le sport au charme et à la convivialité. En effet, peu de concours au monde peuvent se dérouler devant une magnifique résidence princière, sur un magnifique terrain vert, dans une ambiance bonne enfant où on peut côtoyer les cavaliers et les chevaux, observer la détente et le travail des grooms en exprimant en même temps sa passion pour les exploits sportifs. Photos: Pénélope en reconnaissance avec son chien et Olivier Guillon avec son velo. Guillaume Canet, toujours très actif distribue les autographes, les chevaux vont à la douche et les allées des boxes sont vraiment très serrées et très encombrées.

ambiance O Guillon

CH Guillaume Canet

CH ambiance à la douche

CH ambiance les boxes

Les exposants sont nombreux, et on a l’impression d’assister à une fête chez le Prince de Condé – pas étonnant que chaque année les tribunes sont combles et les parkings également ! Gérard Mazinalii, Président du Concours, affiche une belle satisfaction: Ce concours est une réussite, mais on a tous les atouts pour le réussir: une belle piste entretenue par France Galop, un décor unique présent depuis 18ème siècle et un partenaire extraordinaire avec Jan Tops et le circuit du GCT. Si avec tout cela, on le réussit pas,  alors on est très mauvais. Je pense qu’on est marié avec Global pour quelques années. Photo: Président avec Jan Tops et Pénélope Leprevost

Chantilly

L’Association JustWorld Intenational qui milite en faveur des enfants défavorisés dans le monde a collecté l’équivalent de 5 000 repas grâce à Longines qui a décidé de verser une somme à chaque fois qu’un cavalier a franchi le triple Longines sans toucher une barre.

chantilly ambiance

C’est justement cette ambiance a été choisi par une association de défense des levriers Galgos, martyrisés et sacrifiés en nombre au nom des pratiques ancestrales en Espagne. Ces chiens son des souffrent-douleurs pour les hommes abrutis et primitifs et il faut être nombreux pour se mobiliser afin de condamner et faire interdire ces pratiques et, aider à sauver le maximum de ces chiens-martyrs. Le rendez-vous sur le site : www.association-galgos.fr

CH ambiance assoc Galog

Tous les résultats : http://eventcontent.hippoonline.de/1055/1055zeitplanDEU.htm

CHANTILLY C’EST PARTI AVEC DELAVEAU

_SGC7173

Patrice Delaveau avec Carinjo HDC a dominé la première épreuve de ce vendredi sous le soleil de Chantilly qui accueille la dernière étape française du circuit de Jan Tops. Après Cannes, Monaco et Paris, le Longines Global Champions Tour s’installe ce week-end devant le château de Condé qui accueille le splendide et unique Musée Vivant du Cheval. Cette dixième étape profite d’une belle sélection française et normande. A côté de Patrice Delaveau on va suivre les exploits de Pénélope Leprevost, Timothée Anciaume, Aymeric de Ponnat et Olivier Guillon du côté normand, mais aussi de Roger-Yves Bost, Philippe Rozier, Simon Delestre, Alexandre Fontanelle, Alexis Borrin (3ème derrière Delaveau ce vendredi matin avec For Felicia, une remarquable jeune jument, fille de For Pleasure) et Alexandre de Rotschild (qui n’a pas très bien démarré cette première journée).    

OUADDAR ET QUICKLY AU TOP

_SGC9112

La deuxième épreuve 5* du vendredi l’après-midi a été remportée brillamment par Abdelkebir Ouaddar avec son spectaculaire Quickly de Kreisker en 59.50. Ouaddar, parti dans les derniers, a décidé de jouer le jeu, alors que la plupart de cavaliers ont préféré de faire un tour de travail.  Lauren Hough avec son SF Royalty Des Isles, l’ouvreuse de l’épreuve, longtemps en tête, termine deuxième en 60.25 secondes. (photo)

_SGB5624

Luca Maria Moneta avec Connery est troisième en 62.41. On note une belle apparition de Flora de Mariposa, la jument de Pénélope Leprevost, qui revient après une blessure – qui semble très en forme, aérienne et concentrée. On attend la suite….

_SGC8260

Pour suivre tous les résultats : http://eventcontent.hippoonline.de/1055/1055zeitplanDEU.htm