AXELLE LAGOUBIE ET NORWAY DE LA LANDE UN RETOUR EN BEAUTE

Axelle Lagoubie 5ème

Le PIC de Deauville qui n’arrête pas d’organiser les concours très prisés par les cavaliers de Normandie et d’ailleurs a accueilli ce week-end un CSO Amateur-Pro d’une belle qualité avec plus de 700 engagés. Le GP Pro2 à 135 proposé ce dimanche a réuni la fine fleur des cavaliers normands. C’est Axelle Lagoubie, la Championne de France des cavalières en titre, dont on se laisse pas d’admirer la justesse du style et la finesse des aides,  qui a remporté l’épreuve avec Norway de la Lande, de retour sur les concours après une blessure au jarret. Le couple risque de faire parler de lui très prochainement car la jeune cavalière et son étalon de 14 ans, fils de Narcos II, sont souvent très compétitifs. On salue également la Normande pour le travail accompli avec Regain d’Helby, parti il ya peu sous la selle de Mathieu Billot qui le promène dans les rencontres internationales de 5* en notant de beaux succès, comme la victoire du Derby à Dramen ou la 4ème place à l’épreuve vitesse d’Athina Onassis Horse Show. Photo : Axelle avec Rolex de la Lande et à la remise des prix  à Cabourg il y a trois semaines.

Axelle et Rolex2

Florian Angot, un autre Normand bien connu pour sa rapidité, qui a bien tenté de battre l’amazone sur Quelverdie du Temple, une fille de For Pleasure de 11 ans, mais il a dû s’incliner, elle a bien été la plus rapide. Jules Bertrand avec Usual Suspect d’Auge, un fils de Jarnac de 7 ans se place troisième et Rudy Cock avec Vauban de Saint Hermelle (Surcouf de Revel), quatrième.

Le Grand Prix Amateur 1 à 120 a vu triompher une autre cavalière : Lea Godfroy sur Quicky Arena  (Quicklove Fontaine), une jument de 11 ans – le couple a démontré une belle complicité et a déjoué tous les pièges, notamment le triple avec les couleurs naturelles qui a fait beaucoup d’effets sur les chevaux et leurs cavaliers. Damien Choux avec Rapido de Mere est deuxième et Etienne Lenot sur Tebelle Madelice occupe une troisième place à l’issue d’un barrage qui a compté seize barragistes mais très peu de parcours sans faute. Au moment où à Auvers se courait le Championnat de France des Amateurs, il faut bien constater que les cavaliers disposent en général de bons chevaux qui les sauvent d’une monte trop souvent approximative. Bravo à l’élevage du Selle Français, car c’est dans ces conditions que l’on peut juger au mieux sa qualité

ROTTERDAM SOURIT AUX NORMANDS

P DELAVEAU Lacrimoso GP LAOHS

Tout a très bien commencé pour cette dernière étape de la Coupe des Nations à Rotterdam, aux Pays Bas. En première manche l’équipe composée des Normands : Patrice Delaveau avec Lacrimoso HDC et Aymeric de Ponnat avec Armitages Boy et des Franciliens : Bosty accompagné par son jeune et toujours fougeux Pégase du Mûrier et Jérôme Hurel avec Quartz Rouge. Simon Delestre a dû annuler sa participation au dernier moment et il a été remplacé par Mathieu Billot, le jeune Normand qui démontre de plus en plus clairement sa qualité et sa capacité de se mesurer aux plus grands. Mathieu a donc été mis à le place du réserviste, ce qui lui a permis de donner de l’expérience à ses deux chevaux dans dans ce magnifique CSIO de 5*. Photo: Patrice Delaveau et Lacrimoso HDC à LAOHS et l’équipe gagnante à Rotterdam

GB Rotterdam

La France a terminé sur la deuxième place du podium, battue par la Grande Bretagne. Pourtant, après la première manche c’est l’Allemagne qui arrivait en tête avec un superbe score vierge, suivie de la France avec 1 point de temps dépassé. Les cavaliers des Pays Bas étaient confiant à la troisième place avec 4 points et la Grande Bretagne, quatrième, affichait 5 points de pénalité. La deuxième manche a complètement bouleversé la situation (sauf, finalement,  pour la France). Les  Allemands – et le fait est rare – ont fait une contre-performance se retrouvant quatrièmes avec 12 points. Christian Ahlmann avec Codex One, un couple normalement très fiable, a commencé par faire tomber deux barres. Patrick Stuhlmeyer et Lacan 2 ont fait pareil, même Ludger Beerbaum avec Chiara 222 a fait tomber une barre. Un seul double sans-faute a été signé par par Daniel Deusser sur Cornet d’Amour bien nommé…

Dans la deuxième manche, Patrice Dealaveau et Lacrimoso HDC sont partis en ouvreurs, le cheval sautant avec une belle souplesse et concentré, tout comme son cavalier, bien décidé à faire un sans-faute en respectant à la lettre le tracé et le contrat de foulées du premier tour. Aymeric de Ponnat et Armitages Boy, 4 points dans la première manche, ont fait un tour impeccable et en confiance, sans faute également. Donc, les Normands ont assuré ! Bosty a eu un problème avec Pégase du Mûrier qui se fâche facilement dans les deuxièmes manches car – on peut supposer – ne supporte pas encore très bien les efforts supplémentaires liés à la fatigue. Du coup, toute la pression reposait sur les épaules de Jérôme Hurel qui avait le droit à un point de temps dépassé pour battre la Grande Bretagne, il a donc soigné son parcours au maximum ce qui lui a valu 2 points de temps et avec une barre qui a eu la malchance de tomber, il est ressorti de piste avec 7 points – ce qui a permis à la Grande Bretagne de fêter la victoire.

Car l’équipe des sujets de sa Majesté a monté royalement. Ben Maher avec Diva II – sans faute, Joe Clee avec Utamaro d’Ecaussines – double sans-faute, Jessica Mendoza avec Spirit T  – sans faute et  Michael Whitaker avec Cassionnato 5 points ce qui ne comptait pas dans le score de l’équipe. Une très belle victoire !

MATHIEU BILLOT AFFIRME LE SAMEDI ET CONFIRME LE DIMANCHE

Mathieu Billot, le réserviste de l’équipe de France n’était pas là uniquement pour monter les barres à ses camarades. Il a remporté avec Shiva d’Amaury la grosse épreuve du Jour – un GP de 155m avec un barrage express en 35.68. Le deuxième, Marc Houtzager, avec Sterrehof’s Uppity  signe le barrage en 35.91. Shiva d’Amaury est un jeune étalon de 9 ans à peine, fils de For Pleasure – il est calme, repectueux, sérieux et rapide au sol. Une crème qui risque d’attirer très vite les convoitises des acheteurs potentiels…. Photo: Mathieu et Shiva au GP de LAOHS à Saint Tropez

MBILLOT

Pour le GP du dimanche le couple Mathieu Billot- Shiva d’Amaury était classé 18ème avec une faute et le meilleur temps du premier tour – c’était le meilleur résultat français. Patrice Delaveau avec Orient Express a préféré arrêter le parcours, Bosty avec Qoud’cœur de la Loge a fait une barre en soignant son parcours ce qui le place 31, suivi par Jérôme Hurel avec Quartz Rouge exactement avec le même topo. Aymeric de Ponnat avec Armitages Boy, fatigué sans doute après les deux manches du vendredi, a fait tomber deux barres et il est 40ème.