LES PAYS BAS IMBATTABLES DANS LA COUPE DES NATIONS

Final competiton - Furusiyya FEI Nations Cupª Final - Barcelona 2014

Rien ne peut arrêter l’équipe les quatre garçons dans leurs vestes orange ! Sans faute le jeudi pour la qualification – malgré  les 8 pts de Jeroen Dubbledam et de Zenith – ils partaient favoris pour cette Grande Finale de la Coupe des Nations du samedi 11 octobre. Et ils ont confirmé avec une belle aisance qui faisait plaisir à voir ! Jeroen et Zenith ont confirmé leur forme de champions, Maikel Van der Vleuten et Verdi ont survolé les obstacles en calculant bien tous les abords (photo) et Jur Vrieling sur Bubalu a monté avec une belle concentration et détermination très payante. Du coup Gerco Schröder n’a pas été obligé de repartir, sauf pour toucher un éventuel bonus de 200 milles euros à partager entre les doubles sans-faute de deux manches de cette finale. London ayant fait une faute, Gerco a quitté aussitôt la piste.

Furusiyya FEI Nations Cupª Final. Barcelona 2014

Les Canadiens prennent la deuxième place très méritée avec 4 pts de pénalité et les Suédois la troisième (8 pts) – avec 1 pt d’avance sur les Belges ! Pour le Canada c’est Tiffany Foster avec Tripple X et Eric Lamaze sur Zigali qui font des parcours sans toucher une barre ! Pour la Suède c’est Malin Baryard-Johnsson de retour avec son Tornesch H&M, qui vient de reprendre la compétition après le long repos (photo), et Henrik van Eckermann sur Cantinero qui ont assuré des tours sans-faute pour leur équipe suédoise.

Furusiyya FEI Nations Cupª Final. Barcelona 2014

Déception pour les Belges (9 pts) qui terminent au pied de podium à cause du point de temps dépassé de leur meilleure équipière du jour, Judy-Ann Melchior sur As Cold As Ice Z. Une très grosse déception pour les Allemands qui terminent à la cinquième place (12 pts) – Chrisitan Ahlmann avec Codex One a fait 8 pts avec un cheval marquant visiblement la fatigue et c’était encore plus flagrant pour le Plot Blue de Marcus Ehning (16 pts) qui n’avait plus envie de refaire des efforts, Marcus ayant beaucoup sollicité son senior de 17 ans ces derniers temps. Du coup le sans-faute de Daniel Deusser sur Cornet d’Amour et le bon parcours à 4 points de Ludger Beerbaum sur Chiara 222 n’ont pas suffi pour accéder au podium. C’est donc le tiercé Pays Bas, Canada et Suède qui marque cette Finale Coupe des Nations Furusiyya FEI, assez compliquée et difficile pour les chevaux qui ont été beaucoup mis à l’effort par le tracé des épreuves. Tous les résultats : http://www.longinestiming.com/Competition?id=000209010010FFFFFFFFFFFFFFFFFFFF&sport=EQ&year=2014

La France éliminée de la Grande Finale 

la france championne 2013

Cette image a couronné la finale de la Coupe des Nations de l’année dernière… On ne s’attendait donc pas, ce jeudi 9 octobre à Barcelone en Espagne, à une telle déroute…. Après la médaille de Vice-Champion du Monde à Caen l’équipe de France, très bien placée après toutes les rencontres de cette Coupe des Nations, était parmi les favorites. Elle ne l’est plus après cette première étape de la Finale qui s’est soldée par 24 pts de pénalité et la 11ème place. Il s’agit d’une défaite affligeante et très difficile à expliquer pour la nation tenante du titre.  Pénélope Leprévost sur Nayana a fait le meilleur parcours avec une faute et un point de temps dépassé. Simon Delestre sur Qlassic Bois Margot fait 12 pts, Jérôme Hurel avec Quartz Rouge, pourtant assez préservé, fait 11 pts et Kevin Staut fait tomber 2 barres avec Estoy Aqui de Muze*HDC – la jument de retour de Los Angeles et repartie aussitôt pour Barcelone ne doit pas être au top sa forme. Photo: Jeroen Dubbledam pendant la Finale à 4 aux JEM à Caen.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Contrairement aux Français, les Champions du Monde en vestes orange persistent et signent en tête de classement avec 0 pts de pénalité. Maikel Van der Vleuten avec Verdi, Jur Vrieling sur Bubalu et Gerco Schröder avec son fidèle London terminent sans faute et le Champion du Monde Jeroen Dubbeldam qui réapparaît avec son jeune Zenith fait 8 pts. (photo pendant la finale à 4 aux JEM) Bravo à eux ! La Suède se retrouve 2ème avec 4 pts, la Belgique, Canada et Allemagne 3ème  avec 8 pts. Italie, Brésil et Grande Bretagne complètent le groupe de huit nations que l’on va retrouver à la Grande Finale le samedi à 21h. Les compteurs sont alors remis à 0 et on ne sait jamais mais pour l’instant les Pays Bas semblent très bien partis !

La France se retrouve dans la Petite Finale du vendredi à côté les Etats-Unis (16pts), l’Espagne (17pts), l’Australie (24pts), le Qatar (29 pts) et le Venezuela (32 pts).

Les cavalières françaises assurent avec leur jeunes juments 

La première épreuve individuelle de ce jeudi – une Vitesse à 1,45m a été emportée par Eric Lamaze sur Fine Lady 5, alors que Pénélope Leprévost avec la jeune Sultane des Ibis (8 ans, fille de Quidam de Revel) est troisième. Marie Hécart se place 9ème avec Samba de la  Roque de l’élevage familial, une fille de Kannan de 8 ans également.

imgres

Pénélope toujours au TOP ce vendredi 10 octobre 

Troisième hier, Pénélope et sa jument Sultane des Ibis gagnent El Periodico Trophy, une autre épreuve vitesse à 1,45m programmée ce matin vendredi 10 octobre. Décidément la jeune jument SF de 8 ans (Quidam de Revel/Elan de la Cour) est un futur crack a on n’a pas fini d’en entendre parler… Pedro Veniss pour le Brésil avec un autre SF Amemo O Sandor est deuxième et Christian Ahlmann avec Barco 6, un hongre KWPN, termine troisième. Marie Hécart, 9ème dans l’épreuve du jeudi, termine 4ème avec Samba de la Roque (Kannan/Quidam de Revel) – une jeune jument SF qui peut devenir très rapidement une digne remplaçante de Myself de Brève, la jument de tête de Marie.

Voici le tour  gagnant de Pénélope et de Sultane des Ibis https://www.youtube.com/watch?v=QLS_inggFq8

La France décidément 11ème

La Petite Finale est terminée et la France s’en sort avec un score honorable de 12 pts – tous les cavaliers ayant fait tomber une barre. Ce résultat donne aux Tricolores une troisième place dans la Petite Finale et 11ème place définitive. Pour une équipe qui est arrivée en tête après toutes les étapes de la Coupe des Nations ce n’est pas vraiment une brillante réussite, mais c’est la dure loi du sport… L’équipe des Etats-Unis, qui a raté également l’entrée dans la Grande Finale, gagne cette Finale Consolante. Avec un point de pénalité au premier tour, les Américains se sont retrouvés à l’égalité avec l’Australie, mais pendant le deuxième tour ils ont signé trois parcours impeccables et sans la moindre faute – dont celui de Beezie Madden avec son Cortes’C. L’Australie  – et concrètement Paterson-Robinson, remplaçant  au dernier moment Edwina Tops-Alexander – marque 8 pts se retrouve deuxième, suivie par la France, l’Espagne, le Vénézuela et le Quatar.

Marie Hécart troisième du Prix de la Ville de Barcelone

Marie Hecart et Myself de Brève

Marie Hécart profite au maximum de son séjour à Barcelone. Quatrième vendredi matin avec sa jeune Samba de la Roque, voilà qu’elle remonte d’une place le soir dans le bien noté Prix de la Ville de Barcelone à la hauteur de 1,55m avec son infatigable Myself de Brève, fille de Quidam de Revel. Kent Farrington gagne l’épreuve avec Uceko KWPN, suivi par William Whitaker sur Upperclass KWPN. Kevin Staut  est 8ème avec Qurack de Falaise HDC.  Et on remarque la 7ème place de Rock’N Roll Semilly, le jeune étalon SF de 9 ans sous la selle de Marlon Modolo  Zanotelli pour le Brésil.