LA VOLTIGE TRICOLORE EN OR, ARGENT ET BRONZE !

Ecuries de la Cigogne

Du jamais vu ! Trois médailles pour la France dans la même discipline aux JEM ! Les voltigeurs, si longtemps dans l’ombre médiatique, ont démontré leurs qualités en remplissant tout d’un coup le panier des médailles pour la France. L’ambiance ressemblait bien au concert des groupes de rock sur la piste de Zenith avec les lumières, la musique très forte, les flash des photographes et les vedettes au centre de la piste – pas étonnant que les chevaux ont marqué quelques émotions. Le cygne de Jacques Ferrari est définitivement en or alors que le voltigeur avait une pression énorme en arrivant après Nicolas Andréani, en tête, et Erik Oese. Il n’avait pas le droit à la moindre erreur. Il fallait surtout ne pas céder à la panique. C’était difficile. Et puis j’ai tout lâché, toute l’émotion que j’avais accumulée pendant ces quatre jours de compétition, et c’est ce qui me vaut sans doute ce titre. C’est la première fois que j’obtiens plus de 9 dans le programme libre, c’est un sentiment extraordinaire. « Depuis que je fréquente le haut niveau de la voltige, je n’ai qu’un seul maître : Nicolas, et c’est étrange de le dépasser pour la première fois sur un championnat du monde. Son longeur et ami François Athimon n’a pas caché son émotion et son bonheur.

Voltige médaillés

Nicolas Andréani part avec la médaille d’argent : Je suis aussi hyper heureux pour Jacques. Il a travaillé dur, très dur ces deux dernières années pour en arriver là et aujourd’hui, il était tout simplement trop fort. Malgré tout, j’ai moi aussi pris mon pied ! Je me suis surpris à être stressé pendant une seconde à mon entrée de piste, puis une fois sur le cheval, plus rien : juste du coulé, du feeling, du Einstein. Je commets un petit dérapage qui a dû me coûter quelques points, mais je m’en sors finalement très bien. Il y a quatre ans, lorsque je décrochais le bronze à Lexington, je m’étais juré de décrocher un plus joli métal en Normandie : c’est chose faite ! Et je suis très heureux de savoir que Just va prendre sa retraite avec cette médaille autour du cou. Lui seul nous dira quand il faudra arrêter, mais nous savons que ce moment approche. De mon côté, je ne peux savoir si je prendrai part aux prochains Jeux Equestres Mondiaux, mais je ne raccroche pas les patins pour autant, et je vais tenter une dernière Coupe du monde, un dernier titre sur ce circuit, et pourquoi pas un record.

Jacques Ferrari annonce par contre le désir de terminer sa carrière sportive et de continuer un programme artistique avec…. Nicolas Andreani. Ils ont crée la compagnie Noroc, qui  se produira en fin d’année au Mans pendant plus de deux heures : Nous souhaitons, à la manière d’un Candeloro et de son Holiday on Ice, faire notre Holiday on Horse.

podium voltige équipes

Le Bronze a été remporté par l’équipe de les Ecuries de la Cigogne qui a crée une vraie et belle surprise véritable d’une manière une surprise ce vendredi soir. L’Allemagne en tête parmi les douze nations, la France restait à la quatrième place mais son deuxième programme libre techniquement très fort a été exécuté d’une manière si parfaite que les notes ont grimpé. Les Autrichiens, favoris pour le bronze, ont eu un moment de doute et une chute les a définitivement privés de médaille et la France s’est retrouvée sur le podium !  C’est la première fois que la France est médaillée par équipes aux Jeux mondiaux, c’est génial, il n’y a pas de mots. Nous avions énormément de pression de jouer à domicile mais nous avons fait notre boulot, on est restés concentrés et nous n’avons rien changé à notre préparation. Nous avons fait un libre comme on sait le faire et en tant que Français, si on nous avait dit il y a dix ans, même quatre ans et même en début de semaine qu’on aurait une médaille, on ne l’aurait jamais cru. On voit souvent les étrangers nous passer devant et en tant qu’outsiders, on voit ainsi souvent les médailles nous passer sous le nez.

La Suisse repart avec la médaille d’argent.

Côté dames, c’est la Britannique, la championne en titre Joanne Eccles conserve sa place de championne du monde de Voltige femmes : La semaine a été incroyable, a-t-elle réagi. Revenir quatre ans après sur des Jeux Equestres Mondiaux, avec le même cheval, la même équipe, c’est déjà un sentiment très fort ; mais remporter l’or pour la deuxième fois, c’est encore plus fou ! » Son longeur de père est évidemment aux anges : Aujourd’hui, nous avions juste envie de montrer ce pour quoi nous nous étions entrainés pendant si longtemps, à la maison. C’était particulièrement enthousiasmant d’évoluer face à ce public, pas chauvin, qui a fait le déplacement pour l’amour de la voltige et du sport en général.

L’Italienne Anna Cavallaro a regrimpé chaque marche du classement général les unes après les autres, jusqu’à décrocher une médaille d’argent. La médaille de bronze revient à la Suissesse Simone Jäiser, qui a impressionné pour sa régularité tout au long de la semaine. Huitième, la Française Anne-Sophie Musset signe un excellent retour au très haut niveau et se dit très heureuse.