Longchamp - C7 - 16/09/2012

Noël sous la menace d’une taxe qui « tue les chevaux »

MC

Les professionnels du cheval protestent (bien que assez tardivement) contre l’augmentation de la TVA liée aux activités équestres – qui va passer du 7 au 20% à partir du 1er janvier 2014. La décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne se prononçant pour l’augmentation de la taxe date du début de l’année 2012 – on constate donc que ni le gouvernement ni les instances dirigeantes du monde équestre français n’ont pas déployé beaucoup d’efforts de lobbying pour changer cette décision. Dirigée d’abord contre le monde des courses, l’augmentation de la TVA frappe aujourd’hui tous les professionnels du monde équestre. Le journal « Ouest-France » avance que d’après les études, son application va se solder par « la disparition rapide d’au moins 6 000 emplois, de l’anéantissement de 2000 centres équestres et de la suppression de plus de 80 000 chevaux.». Bref, une hécatombe  surtout dans un temps de crise qui frappe déjà durement la filière équine. Les actions de protestations à Paris et autres villes de France et même au pied du Mont Saint Michel ont le mérite d’attirer l’attention sur le problème.

La bonne nouvelle c’est la retraite bien méritée de l’incroyable jument Pur Sang Moonlight Cloud (par Invincible Spirit et Ventura), la star des hippodromes entraînée par Frédéric Head qui a fait vibrer pendant quelques années les turfistes français et qui a été élue le Meilleur Cheval de l’année 2013. Son propriétaire George Strawbridge a décidé que la jument n’avait plus rien à prouver et qu’elle pouvait se consacrer désormais à sa nouvelle carrière de poulinière. Bravo championne !

L’activité sportive s’arrête cette semaine de Noël – on note  seulement 2 réunions de Galopeurs (Plat), prévues le vendredi 27 et le dimanche 29 décembre à Deauville-la-Touques à 10h30.