En route pour PARIS GUCCI MASTERS

JLPPA 2197 Conference de Presse GUCCI Paris Master F.Souloy

 J’aime mieux voir Pénélope que Riberi  a lancé Jean Rochefort, très en forme, pendant la conférence de presse Gucci Masters. Pénélope Leprévost, Virginie Couperie-Eiffel, Roger-Yves Bost, Nelson Pessoa, Guillaume Canet, Jean–François Pignon sont venus le lundi 18 novembre  pour nous parler des Gucci Masters et du Salon de Cheval de Paris, le plus beau cadeau de Noël pour tous les passionnés du cheval. Jean Rochefort est formel : L’Equitation devrait être un sport aussi populaire que le foot, et si tous les médias s’y mettaient on pourrait y arriver !  Pénélope Leprévost remarquait que cette évolution semble sur la bonne voie, si on en juge par les marques de sympathie et d’encouragement qu’elle recueille de la part de ses admirateurs. Roger-Yves Bost (Bosty), le plus sympathique des Champions d’Europe, a déclaré franchement :  On a envie de gagner à Paris. Le public est connaisseur, connait parfaitement les chevaux qui ont des chances de gagner et les supporte très fort. C’est formidable et cela me donne envie d’y aller avec Myrtille (Myrtille Paulois, sa jument championne d’Europe).  Guillaume Canet, dont le film, «Blood Ties », tourné aux Etats Unis, en anglais, est sorti en salles récemment, annonce un scoop : son retour vers la compétition hippique. C’est un cercle magique. A 18 ans, encouragé par Jean Rochefort,  j’ai laissé le cheval pour le cinéma, et 20 ans plus tard, c’est le cinéma qui m’a replongé dans le monde de cheval. Pour le tournage de « Jappeloup » je me suis entraîné neuf heures par jour pendant 2-3 semaines, Virginie Couperie m’a ensuite trouvé un cheval et… j’ai replongé dans la compétition équestre. Aujourd’hui j’ai besoin de chevaux, de ce sport pour retrouver l’envie de gagner. C’est vraiment une poussée d’adrénaline extraordinaire de se comparer aux autres, de se mesurer aux meilleurs cavaliers ! Je me sens rajeuni, comme un gamin ! En même temps, c’est un sport qui demande de l’humilité, car on n’est rien sans cheval Guillaume Canet, le nouveau membre du « Team Gucci » à côté de Charlotte Casiraghi et Edwina Tops Alexander, espère être à la hauteur de l’élégant habit, préparé pour eux par la marque. Nelson Pessoa a remarqué très modestement qu’il est content d’avoir une très bonne équipe de jeunes cavaliers  – ce qui veut dire que les cavaliers tricolores doivent faire très attention à l’équipe des Brésiliens qui deviennent de plus en plus efficaces et redoutables sur la piste. Jean-François Pignon n’a rien déclaré du tout, il est juste monté avec une jument, suivie de son poulain en haut de l’escalier pour une photo pas banale du tout !

Gucci Paris Masters existent, a déclaré fièrement  Christophe Ameeuw, le Président d’EEM World, société organisatrice des Gucci Paris Masters, en citant les chiffres : 500 millions de spectateurs sur 5 continents et dans 120 pays qui ont suivi l’événement l’année dernière, 50 milles spectateurs pour Gucci Masters, 150 milles pour le Salon de Cheval et la dotation d’un million de dollars pour les  cavaliers et leurs chevaux. La formidable synergie crée avec les Longines Hong Kong Masters (23-24 février 2014) nous mène vers la perspective de créer un événement international autour de quatre capitales dans le monde. A l’international, nous sommes une vitrine de l’excellence à la française. 

Le programme des Masters conjugue le sport avec les CSI 5 étoiles, le spectacle avec les étoiles à quatre pattes et le glamour avec les étoiles de l’écran.  Le spectacle équestre « Horsemusic » avec, en tête, la troupe de Jean-François Pignon ouvre les festivités le  jeudi. Samedi, l’épreuve Style et Compétition pour AMADE, une association d’aide aux enfants à travers le monde, proposée par Charlotte Casiraghi fait sauter les couples croisés sport-stars du l’écran, déguisés pour le bonheur du public.

Sportivement, les temps forts seront : Le Longines Speed Challenge, le vendredi 6 décembre à 22h (dotée de  100 000 euros), avec la particularité de déclencher le second chronomètre sur les trois derniers obstacles du parcours ; La Guerre des Sexes samedi 7 décembre à 22h15 (dotée de 100 000 euros) et enfin Le Grand Prix Gucci le dimanche à 15h (dotée de 350 000 euros). Les Professionnels et les Amateurs (CSI 2*) vont se retrouver en piste pour le Grand Prix Land Rover le dimanche à 11h30 et l’Invitational Trophy (CSI 1*) offre six compétitions aux amateurs et people pratiquant la discipline.

Les épreuves seront retransmises sur Equidia Life et Eurosport.Tous les renseignements sur le site www.gucciparismasters.com

Ce week-end en Normandie on note seulement un concours de Saut d’Obstacles prévu du 6 au 8 décembre au Pôle International du Cheval à Deauville.

Côté courses on prévoit trois réunions de Trotteurs – le vendredi 6 décembre à Mauquenchy (76), le 8 décembre à Vire (14) , le 10 décembre à Cabourg (14).

JLPPA 2197 Conference de Presse GUCCI Paris Master F.Souloy