ARTISTE2

OLIVIER MARTIN: J’AI TOUJOURS AIME MONTER LES ENTIERS

OLIVIER ET ANDIAMO SEMILLY A  FONTAINEBLEAU

OLIVIER ET ANDIAMO SEMILLY A FONTAINEBLEAU

AVEC LE HARAS DE SEMILLY ON EST EN CONFIANCE

C’est Eric Levallois qui m’a appris à bien monter à cheval et j’ai passé 4 ans dans ces installations où nous sommes à Saint-Lô chez Germain Levallois, le patriarche, en tant que salarié. Ensuite je suis allé faire un tour en Europe, en Allemagne et en Belgique, à l’élevage St Hermelle notamment pour revenir de nouveau ici à la demande de Richard Levallois. L’expérience allemande et la possibilité de participer à leurs concours a été très bénéfique. J’ai travaillé d’abord à l’écurie de René Tebbel et de Marc Bettinger par la suite.  Le premier m’a appris l’importance de la bonne organisation et le deuxième m’a apporté une bonne vision du travail avec les chevaux, nettement moins en contrainte que chez René Tebbel.

ANDIAMO AU MASTERS DES ETALONS A SAINT LO

ANDIAMO SEMILLY AU MASTERS DES ETALONS A SAINT LO

Avec Anne-Sophie et Richard Levallois nous travaillons en confiance et avec le respect mutuel – on essaie toujours de trouver un accord même dans les cas d’opinions divergentes. Ils me donnent carte blanche pour l’évolution sportive des chevaux qui me sont confiés et moi je m’en occupe comme s’ils étaient à moi. C’est une grande responsabilité et du coup c’est rare que je puisse prendre un jour de congés…

LES ENTIERS SONT MA PREFERANCE A MOI

J’ai toujours aimé monter les entiers. Ils sont plus difficiles au début, mais quand ils prennent de la maturité et quand vous les avez avec vous, ils vous font confiance, ils donnent plus et progressent plus. Actuellement dans le haut niveau on mise beaucoup sur les entiers, c’est un grand business. On les regarde beaucoup, ils marquent les esprits. Je constate déjà à mon niveau qu’ils attirent les regards pendant les concours, qu’on me dit tient, j’ai une jument, il pourrait peut-être lui convenir…

ARTISTE DE L'ABBAYE ET OLIVIER A DEAUVILLE

ARTISTE DE L’ABBAYE ET OLIVIER A DEAUVILLE

Dans le travail au quotidien ils sont plus délicats, il y a souvent des moments de doute, de remise en cause, de retour en arrière. Je reviens alors aux choses simples, au travail de base et en général je rattrape rapidement le retard et on progresse. En été, j’utilise beaucoup le grand champ qu’on a derrière les écuries pour travailler dans le mouvement, en avant, simplement, en ligne, pour donner de la liberté et éclaircir les idées.

LA CONFRONTATION NE MENE NULLE PART

Avec les entiers il faut bien avoir un cadre, on ne peut pas les laisser faire. Mais ensuite il faut récompenser deux fois plus et donner de la liberté. C’est comme ça qu’ils avancent et prennent confiance. Si on reste uniquement sur l’interdit, ils se fâchent. En concours, même si ça ne se voit pas, je leur donne de petites indications pour les récompenser. Une petite caresse, un petit mot d’encouragement et ils sont contents et se donnent encore plus. Avec Andiamo Semilly, Artiste de l’Abbaye et Away Semilly, ces étalons qui commencent à être connus, j’ai développé une vraie complicité maintenant. C’est génial mais c’est un travail au quotidien, à long terme et avec une remise en cause permanente. Surtout avec ceux qui ont beaucoup de personnalité. Et la personnalité va souvent de pair avec la qualité. Comme je les connais par cœur, j’essaie de privilégier les côtés forts plutôt que de s’acharner à améliorer leurs faiblesses. C’est le travail du cavalier de s’adapter à eux. Par exemple Away Semilly qui est arrivé cette année à la finale des 7 ans m’a donné une énorme satisfaction personnelle car personne n’a cru à cette possibilité.

AWAY SEMILLY LA REVELATION DE L'ANNEE

AWAY SEMILLY LA REVELATION DE L’ANNEE

 OBJECTIF SPORT

L’objectif est de les valoriser sportivement le plus possible. On vise 140 et plus et s’ils sont prêts pour aller plus haut on va les confier à quelqu’un.  Le sport est une vitrine et il est difficile de faire travailler un étalon s’il n’a pas de résultats sportifs. Et pour les avoir, il ne faut surtout pas rater le début. A 3 ans s’ils ont de la qualité ils sont également bouillonnants et on peut passer facilement à côté d’un crac. Ce n’est pas si simple d’accompagner l’évolution de jeunes chevaux, sinon tout le monde pourrait prétendre à devenir le formateur…

JE SUIS UN BRETON BIEN TENACE

ARTISTE2 ARTISTE

Je suis d’origine bretonne et assez têtu. J’aime bien avoir des objectifs et essayer de les réaliser en ce qui concerne le travail avec les chevaux et ma vie personnelle. Mon père était vétérinaire, il avait quelques chevaux à la maison pour son plaisir. J’ai monté à cheval quand j’avais 11 ans et j’ai vite décidé de devenir un cavalier professionnel. J’aime bien aussi coacher, j’aime bien former les gens. Pour la technique, je travaille avec Bruno Rocuet dont j’apprécie la rigueur. LE PORTRAIT AVEC ARTISTE DE L’ABBAYE A LA MAISON…

VERS DE BEAUX GRAND PRIX

DIAMA

DIAMANT DE SEMILLY LA STAR…

Mon objectif à long terme est de faire de bon sport et de beaux Grand Prix. Avoir de jeunes chevaux mais aussi confirmés pour participer aux beaux concours. Heureusement notre région nous offre beaucoup de possibilités de faire de belles épreuves à tous les niveaux. J’aime aussi l’idée de la progression et du renouvellement – former les chevaux, les monter dans les Grand Prix, les vendre. La vie de cavalier professionnel est une éternelle évolution et j’aime bien ça…

Olivier Martin tient à remercier ses partenaires : GBS et SELLERIE DE MARIGNY 

 

CIENTO LE CHEVAL DE TETE

FRANCOIS XAVIER BOUDANT : QUAND ON PROGRESSE C’EST TOUJOURS MOTIVANT

 

FX ET CIENTO AU CSI 3* A SAINT LO

FX ET CIENTO AU CSI 3* A SAINT LO

JUMP ALLIANCE

Cela fait 10 ans que je travaille au Haras du Barquet. D’abord j’étais locataire chez Benjamin Ghelfi et ensuite, avec Benjamin et Rudy Cock, nous avons mis en place le projet d’agrandir les installations et créer Jump Alliance – et cela fonctionne depuis 3 ans. Nous profitons de belles installations confortables, d’un club house qui permet de passer un moment agréable au chaud l’hiver. Le confort du cheval et de l’humain qui s’en occupe, c’est important.

LA QUESTION DE FAIRE AUTRE CHOSE NE S’EST JAMAIS POSEE

FX DEAUVILLE

Mes parents ont été agriculteurs dans la Manche, mon père était un passionné des chevaux, il élevait et sortait aussi en concours. C’est lui qui a débuté Flambeau C ! Il a dû arrêter sa carrière de cavalier en reprenant l’exploitation familiale. Et moi je suis tombé dedans quand j’étais petit….

FX DEUVILLE OK

J’ai eu la chance de profiter de l’enseignement et de conseils de bons cavaliers de l’époque. J’ai appris à monter avec Jacky Angot, le père des frères Angot et je me suis perfectionné auprès du père de Julien Epaillard. Par la suite, avec de bons chevaux de l’élevage familial, j’ai pu profiter de l’enseignement d’Eric Navet, d’Hervé Godignon et j’ai eu la chance de travailler avec Gilles Bertrand de Balanda.

ON A LE PRIVILEGE DE FAIRE CE QU’ON AIME

FX ET CHACCO ROUGE

UKRAINE DE MOYON

Des moments durs on en a eu mais je n’ai jamais pensé à arrêter. Quand je suis arrivé ici, par exemple, après le passage chez Michel Hécart, je me suis retrouvé avec 2 chevaux et il a fallu tout reconstruire. Mais c’est comme ça, les coups durs nous font prendre de l’expérience. C’est un privilège de faire ce qu’on aime, même si c’est du non-stop 7 jours sur 7 et 24h sur 24. Quand on a de bons chevaux, on reste motivés sans problème.

AVEC STELLA LYGHT

AVEC STELLA LYGHT A SAINT LO

Aujourd’hui mon objectif c’est de faire du haut niveau mais il faut garder toujours un pied dans les jeunes chevaux pour former la relève. Quand on n’a pas un sponsor pour vous acheter des chevaux il faut bien les fabriquer. J’aime bien tous les aspects de la vie avec un cheval : l’élevage, la formation des jeunes, la compétition étoilée. Le haut niveau apporte toutefois des complications… Au niveau de 2* ou 3* on peut emmener pas mal de chevaux donc c’est gérable, mais au niveau de 5* et seulement deux chevaux autorisés, l’organisation devient difficile.

C’EST IMPORTANT DE PRENDRE SON TEMPS, SURTOUT AVEC LES JEUNES CHEVAUX

AMANT DU CHATEAU TOP 7 A DEAUVILLE

AMANT DU CHATEAU TOP 7 A DEAUVILLE

Ma méthode de travail avec les jeunes chevaux est assez simple – mais il faut arriver à faire les choses simples bien, et ce n’est pas si évident. Tout est basé sur la rigueur quotidienne, la répétition des choses à faire ou ne pas faire. Et ils finissent par s’installer dans cette façon de fonctionner. Cela se fait assez naturellement, mais il leur faut du temps pour apprendre, pour prendre de la condition physique, se muscler… Et ils ne vont pas tous à la même vitesse, il faut s’adapter vraiment à chaque cas et faire en sorte que le propriétaire soit content. J’ai la chance d’avoir des propriétaires comme B P Lecourtois ou M. Poitau qui me suivent depuis dix ans, donc, en général, l’ambiance est bonne. A l’écurie j’ai actuellement 4 à 5 chevaux par tranche d’âge. La finale à Fontainebleau est pour eux un objectif de formation, pas un objectif de victoire. On essaie de bien les préparer et on les emmène quand on estime qu’ils sont prêts. Evidemment, quand on gagne, c’est un moment très sympa mais je ne me fixe pas cet objectif au départ.

UPSULLA D'ALLOU CSI 2* AVEC AEC A SAINT LO

UPSULLA D’ALLOU CSI 2* AVEC AEC A SAINT LO

Je forme des jeunes chevaux depuis des années et j’ai eu de la chance de voir certains d’entre eux évoluer au plus haut niveau. Nasa, une jument que nous avons acheté à Michel Hecart et qui est devenue une championne avec Steve Guerdat elle s’est illustrée, entre autres, à Calgari et à Aix la Chapelle.

LE DESTIN DE NASA

LE DESTIN DE NASA

Kalaska de Semilly m’a été confié et je l’ai monté à 5 et à 6 ans. Il avait déjà été le champion à 4 ans et a montré du potentiel dès le début. Il a été facile, brave avec des moyens et il a fait les JO avec une cavalière amateure. C’est quand même sympa d’avoir formé les chevaux qui ont fait les JO par la suite, comme Maestro Saint-Lois par exemple.

KALASKA DE SEMILLY AU JO DE PEKIN

KALASKA DE SEMILLY AU JO DE PEKIN

REFAIRE DE BEAUX CONCOURS

Mes objectifs c’est de bien sauter les chevaux et de refaire les beaux concours. Le rêve ce serait de retrouver l’équipe de France et les Coupes des Nations. Je peux compter actuellement sur Ciento mon cheval de tête que je monte depuis qu’il a 4 ans. Il a beaucoup de sang, c’est un cheval très sensible qui avait peur de tout et qu’il fallait construire aussi bien physiquement que psychiquement. Vertige de Galarzac, 8 ans, est arrivé cette année dans mes écuries et nous avons commencé à sauter de belles épreuves de 145. Je compte aussi sur le retour en forme de Stella Lyght qui est née dans l’élevage familial qui a été championne des 6 ans, 3ème des 7 ans, qui a fait des Coupes des Nations et en a gagné une – elle a été arrêtée pour une blessure et elle recommence à sauter à la hauteur de 140-145. Il y a aussi Amant du Château GFE qui revient après sa saison de monte et qu’on prépare pour les Championnats de 7-8 ans à Bordeaux. Chacco Rouge que j’ai formé m’a été confié récemment par la famille Megret, je suis donc très bien équipé en chevaux de qualité.

CIENTO LE CHEVAL DE TETE

CIENTO LE CHEVAL DE TETE

Mais faire de beaux concours, même ceux de 5* n’est pas un but en soi, j’en ai déjà une certaine expérience. Je veux y aller seulement si j’ai une chance de faire quelque chose de correct avec mes chevaux…

 

DAVID2

JOBERTIE ET LAGOUBIE AU TOP DE L’AFFICHE DU JUMPING AEC A SAINT LO

DAVID JOBERTIE avec Un Diamant d'Azif

DAVID JOBERTIE avec Un Diamant d’Azif

DAVID JOBERTIE et Un Diamant d’Azif s’adjugent le GP 145 du CSI2* organisé par AEC à Saint-Lô.  Un Grand Prix que le chef de piste Jean-Paul Lepetit a construit, comme toujours pour l’événement final, d’une manière à surprendre les cavaliers et leurs montures. A commencer par David qui a su réagir rapidement malgré la surprise et un mini arrêt sur la piste, le cheval parfaitement à l’écoute a très bien répondu sans se déconcentrer et le tour initial a été terminé sans faute et dans le temps.

David Jobertie et Un Diamant d'Aazif à la remise des prix

David Jobertie et Un Diamant d’Aazif à la remise des prix

Au barrage DAVID JOBERTIE a réussi à conjuguer un très bon tempo avec l’efficacité en signant un seul double sans-faute en 42.09 secondes. Un très bel exploit pour le cavalier et son fils de Diamant de Semilly, un cheval d’une grande qualité et, on l’espère, d’un bel avenir.

AXELLE LAGOUBIE et Rubelia

AXELLE LAGOUBIE et Rubelia

AXELLE LAGOUBIE et sa fidèle Rubelia se placent 2ème après un barrage extraordinaire, les courbes serrées au maximum, un tempo d’enfer qui a arraché au public des soupirs d’émotions. Le meilleur chrono de 40.80 mais une barre par terre.

AXELLE LAGOUBIE et Rubelia

AXELLE LAGOUBIE et Rubelia

Axelle et Rubelia

Axelle et Rubelia

Ce sera une deuxième place et un week-end de rêve pour AXELLE et Rubelia, gagnantes du premier GP du CSI 2* du vendredi 24 novembre. La fille de Burgraaf est parfaitement en forme et repart de Saint-Lô avec le titre du Meilleur Cheval du concours.

AXELLE

TITOUAN SCHUMACHER avec Jaqui, un fils d’Ogano Sitte, prend une belle troisième place du GP en 41.55 secondes. Le cavalier est très en forme actuellement, il s’est fait remarquer à Rouen pendant le CSI 4* où il a signé le meilleur chrono de barrage. Un très beau style, de bons chevaux, une belle efficacité – un des cavaliers au top de la jeune génération normande.

TITOUAN SCHUMACHER et Jaqui

TITOUAN SCHUMACHER et Jaqui

TITOUAN et Jaqui au barrage

TITOUAN et Jaqui au barrage

PATRICE DELAVEAU avec Urcos de Kerglenn HDC (Toulon) est resté longtemps le seul sans-faute du premier tour. Patrice a ouvert le barrage en imposant un bon tempo de 42.11 pour ce tracé très galopant qui a occupé toute la piste, une faute lui donne finalement 4ème place du classement.

PATRICE DELAVEAU et Urcos de Kerglenn HDC

PATRICE DELAVEAU et Urcos de Kerglenn HDC

PATRICE DELAVEAU et Urcos de Kerglenn

PATRICE DELAVEAU et Urcos de Kerglenn

MARGAUX ROCUET en couple avec Qualifing de Hus a joué le jeu du barrage et s’est retrouvée 5ème en montrant une belle entente avec son fils de Quantum.

MARGAUX ROCUET et Qualifing de Hus

MARGAUX ROCUET et Qualifing de Hus

MARGAUX ROCUET au barrage

MARGAUX ROCUET au barrage

MATHIS BURNOUF, un très jeune cavalier a créé la surprise en se retrouvant au barrage en compagnie de Viva de Malica, une fille de Lagon de l’Abbaye. Il a fait un choix judicieux de jouer le sans-faute mais une barre par terre le place 6ème.

MATHIS BURNOUF et Viva de Malica

MATHIS BURNOUF et Viva de Malica

MATHIS BURNOUF au barrage

MATHIS BURNOUF au barrage

ALEXIS GAUTIER avec Spirit of Semilly (Diamant de Semilly) a signé le meilleur chrono parmi les cavaliers à 4 points de pénalité il est donc 7ème, suivi par PENELOPE LEPREOST sur Ilena de Mariposa, une fille de Flora de Mariposa, sa jument de tête. La cavalière du Haras de Clarbec a profité du week-end à Saint-Lô pour donner de l’expérience à ses jeunes chevaux et co l »acher sa fille qui marche avec de plus en plus de détermination sur les traces de sa mère…

ALEXIS GAUTIER  avec Spirit of Semilly

ALEXIS GAUTIER avec Spirit of Semilly

PENELOPE LEPREVOST et Ilena de Mariposa

PENELOPE LEPREVOST et Ilena de Mariposa

Un beau concours, un beau week-end avec une ambiance sportive et chaleureuse pour égayer une météo bien maussade.

PATRICE DELAVEAU FAST AND FURIOUS DURING CSI 4* IN ROUEN

PATRICE6

We could not wish better for this first edition of the new star offered at Jumping Equiseine, the first CSI four stars in Normandy. PATRICE DELAVEAU with Leontine Ledimar wins the Grand Prix 160 m with a breath-taking jump off in 37.32 seconds. The cours was difficult with a very imposing double combination and the wide oxers asking the horses for big efforts.

PATRICE DELAVEAU and Leontine Ledimar Z

PATRICE DELAVEAU and Leontine Ledimar Z

Next to the vice-world champion we could applaud our other Normand champions. JULIEN EPAILLARD with La Roque’s Toupie, as usual, tightened the curves and imposed a tempo taking the lead until the passage of Patrice. At the end a nice second place with a chrono I 37.67seconds and the joy shared with the winner.

JULIEN EPAILLARD and Toupie de la Roque

JULIEN EPAILLARD and Toupie de la Roque

The champions are happy...

The champions are happy…

LAURENT GOFFINET with his faithful Quinette du Quesnoy ranks third in 38 seconds. The Normand has been in good shape this weekend, classified several times for the greatest happiness of Haras de Lacke.

LAURENT GOFFINET and Quinette du Quesnoy

LAURENT GOFFINET and Quinette du Quesnoy

LAURENT GOFFINET

LAURENT GOFFINET

ADELINE HECART with Pasha du Gué is fourth, the son of Dollar de la Pierre still keeps a beautiful freshness and want to please her rider …

ADELINE HECART and Pasha du Gue

ADELINE HECART and Pasha du Gue

ADELINE HECART

ADELINE HECART

MARGAUX BOST in couple with As de Papignies, powerful and voluntary takes the fifth place.

MARGAUX BOST and As de Papignies

MARGAUX BOST and As de Papignies

MALIN BARYARD-JOHNSSON who was the first to sign a clear round and open the way to the jump off, a very elegant ride without taking risks with her 9 years old young mare H & M Indiana, took the 6th place in the end.

MALIN  BARYARD-JOHNSSON and H&M Indiana

MALIN BARYARD-JOHNSSON and H&M Indiana

TITOUAN SCHUMACHER with Atome Z is 7th with the fastest jump off but with one pole down and REYNALD ANGOT with Symphonie des Biches, his best mare, is 8th.

TITOUAN SCHUMACHER and Atome Z

TITOUAN SCHUMACHER and Atome Z

REYNALD ANGOT and Symphonie des Biches

REYNALD ANGOT and Symphonie des Biches

At the end a beautiful CSI, with shows and animations and a lot of audience. It may be necessary to raise awareness in the future to respect the effort and concentration of horses and riders, but it is by repeating the exercises which we learn/ repeating the same mistakes that we learn ….

PATRICE5

PATRICE DELAVEAU INAUGURE LES 4* DU CSI DE ROUEN

PATRICE6

On pouvait pas rêver mieux pour cette première édition de la nouvelle étoile offerte au Jumping Equiseine, le CSI désormais orné de quatre belles étoiles, le premier en Normandie. PATRICE DELAVEAU en compagnie de Leontine Ledimar signe la victoire du Grand Prix 160 avec un barrage à couper le souffle réalisé en 37.32 secondes. L’épreuve a été difficile avec un triple très imposant et les oxers larges demandant aux chevaux de gros efforts.

PATRICE3

A côté du vice-champion du monde on a pu applaudir nos autres champions et championnes normands. JULIEN EPAILLARD avec Toupie de la Roque a, comme d’habitude, serré les courbes et imposé  un tempo qu’on croyait gagnant jusqu’au passage de Patrice. Au finale une belle deuxième place avec le chrono de 37.67 et la joie partagée avec le gagnant…

JULIEN EPAILLARD et Toupie de la Roque

JULIEN EPAILLARD et Toupie de la Roque

Les champions heureux...

Les champions heureux…

LAURENT GOFFINET avec sa fidèle Quinette du Quesnoy se classe troisième en 38 secondes. Le Normand a été en forme ce week-end, classé à plusieurs reprises pour le plus grand bonheur du Haras de Lacke.

LAURENT GOFFINET et Quinette du Quesnoy

LAURENT GOFFINET et Quinette du Quesnoy

ADELINE HECART avec Pasha du Gué est quatrième, le fils de Dollar de la Pierre garde toujours une belle fraîcheur et envie de faire plaisir à sa cavalière…

ADELINE HECART et Pasha du Gue

ADELINE HECART et Pasha du Gue

MARGAUX BOST en couple avec As de Papignies, puissant et volontaire prend la cinquième place.

MARGAUX BOST et As de Papignies

MARGAUX BOST et As de Papignies

MALIN BARYARD-JOHNSSON qui a été la première à signer un parcours sans-faute et ouvrir la voie au barrage est partie en ouvreuse en réalisant un tour très élégant sans prendre de risque avec sa jeune jument de 9 ans H&M Indiana. La 6ème place au final.

MALIN BARYARD -JOHNSSON et Indiana

MALIN BARYARD -JOHNSSON et Indiana

TITOUAN SCHUMACHER  avec Atome Z est 7ème avec le barrage le plus rapide mais une barre au sol et REYNALD ANGOT en compagnie de Symphonie des Biches, sa meilleure jument, est 8ème.

TITOUAN SCHUMACHER et Atome Z

TITOUAN SCHUMACHER et Atome Z

REYNALD ANGOT et Symphonie des Biches

REYNALD ANGOT et Symphonie des Biches

Au final un beau concours, avec des spectacles et animations et un public nombreux . Il faudra peut-être le sensibiliser à l’avenir pour respecter l’effort et la concentration des chevaux et des cavaliers, mais c’est en répétant les exercices qu’on s’améliore….

JEROEN

LE CHAMPION DU MONDE GAGNE AUSSI A SAINT LO!

JEROEN2

Il était bien difficile ce Grand Prix 150 du CSI *** aux couleurs de SAINT LO AGGLO ! Préparé pour accueillir les invités de marque qui ont décidé de choisir le Meeting d’automne pour démarrer leur saison d’indoor. Les organisateurs ont espéré un grand duel entre le Vice-Champion du monde Patrice Delaveau et le Champion en titre le Hollandais Jeroen Dubbeldam et ils ont été comblé, tout comme le public du Pôle Hippique de Saint-Lô.

JEROEN4

Jean-Paul Lepetit a dessiné un parcours avec un triple bien regardant, une dernière ligne très délicate marquée par un oxer imposant aux couleurs de notre site normandie-terre-de-cheval.fr et un dernier obstacle e face à la sortie. Au final, six couples ont réussi à parcourir les difficultés sans faire tomber une barre, alors que dix parmi une cinquantaine de partants ont préféré d’abandonner.

Jeroen Dubbeldam et Zenith au barrage

Jeroen Dubbeldam et Zenith au barrage

Au terme d’un barrage rapide et excitant se déroulant devant le public nombreux et survolté c’est JEROEN DUBBELDAM, le Champion du monde en titre avec son cheval médaillé Zenith SFN qui a signé le parcours gagnant en 43.30. Nous avions tous l’impression de revivre les Championnats du monde de Caen en 2014 ! Patrice Delaveau a fait un beau tour avec Urcos de Kergflenn, mais une malheureuse faute nous a privé du duel tant attendu.

Reynald Angot et Symphonie des Biches

Reynald Angot et Symphonie des Biches

C’est Reynald Angot avec Symphonie des Biches qui a réussi un tour parfait et s’est retrouvé au barrage comme le seul représentant de la France. Il a terminé à la quatrième place en 44.01 et avec 4 points.

RIK

La deuxième place de classement a été gagnée par le Belge Rik Hemeryck sur Bretling du Paradis Z en 44.88, la troisième par Willem Greve avec Zypria S en 46.26 pour les Pays Bas. Son compatriote Gerco Schroder se place cinquième en compagnie de Glock’s Dobelensky et le Belge Koen Vereecke sur Jativia termine sixième car il a pris tous les risques et a fait tomber une barre. C’est également lui qui emporte le challenge du Meilleur Cavalier.

Tous les résultates: http://www.jump-results.com/OPEN/stlo17.htm

Rik Hemeryck

Rik Hemeryck

Willem Greve

Willem Greve

Gerco Schroder

Gerco Schroder

KOEN MCAV

Jeroen a confié : « Je suis venu à Saint-Lô car je sais qu’on aussi de bonnes épreuves de très bon niveau, les conditions d’accueil des chevaux sont très bonnes, les gens sympathiques et j’ai trouvé que c’était un bon endroit pour commencer ici la saison indoor avec Zenith. Zenith est de nouveau en forme et je pense que toute cette histoire autour de sa vente est maintenant terminée.», Le champion Jeroen Dubbeldam a été très ému par l’accueil enthousiaste du public et bien décidé de recommencer l’expérience au sein du Pôle Hippique de Saint-Lô… »

Jeroen Dubbeldam conférence de presse

Jeroen Dubbeldam conférence de presse

Willem Greve est un habitué qui vient tous les ans car il aime tout particulièrement l’ambiance de Saint-Lô où l’élevage tient une place de choix – de telles endroits sont rares !

Le sport, l’élevage, le commerce du cheval de sport avec les ventes NASH, sans oublier la vente des saillies au profit des associations caritatives – le Meeting d’automne a tenu, une fois encore, toutes ses promesses.

AXELLE3

AXELLE LAGOUBIE INDETRONABLE

AXELLE

AXELLE LAGOUBIE est de retour! Et dans sa meilleure forme en plus! Oubliés les soucis de santé suite à sa jambe cassée, voilà la cavalière et son incroyable Rubelia, aussi calme en apparence que volcanique sur la piste, qui ont donné une belle leçon de compétitivité et de réussite à tous les cavaliers de Meeting d’automne 2017.

AXELLE3

Pour le Grand Prix CSI 2* 145 sponsorisé par le Conseil Départamental, Jean-Paul Lepetit a joué sur le cumul des difficultés digne au moins d’un 3 *. Les distances délicates, les courbes surprenantes, les fiches plates – le parcours a donné du fil à retordre à tout le monde, du coup seulement huit couples se sont retrouvés au barrage et sept cavaliers ont préféré d’abandonner. Axelle est partie la première, a serré les courbes au maximum, a imprimé un magnifique tempo du début à la fin, s’est adapté aux distances « au feeling » et a profité de la confiance absolue de sa jument. Le tout terminé en  32.89, un chrono qui s’est avéré largement imbattable. AXELLE LAGOUBIE emporte égaleent le challenge de la meilleure cvalière du concours.

AXELLE4

GREGORY COTTARD, deuxième du classement avec Team du Temple, affiche 36.79, pratiquement 4 secondes de retard!!! OLIVIER GUILLON avec, Vitot du Chateau, un très prometteur fils de Toulon est troisième en 37.35. TIMOTHEE ANCIAUME sur Qualido 3 est 4ème et EDWARD LEVY avec Umbrella  Ter Wilgen Z, se classe 5ème.

Grégory Cottard et Team du Temple

Grégory Cottard et Team du Temple

Grégory Cottard

Grégory Cottard

Olivier Guillon avec Vitot du Château

Olivier Guillon avec Vitot du Château

Timothée Anciaume et Qualido 3

Timothée Anciaume et Qualido 3

Edward Levy avec Umbrella

Edward Levy avec Umbrella

Bravo à tous, le barrage de ce GP était jusqu’à présent le plus beau moment de sport au Meeting de Saint-Lô!

Tous les résultats sur  http://www.jump-results.com/OPEN/stlo17/17.pdf

JEROME

JEROME HUREL PERSISTE ET SIGNE

Jérome Hurel et Ohm de Ponthual

Jérome Hurel et Ohm de Ponthual

Bien décidé à prendre tous les risques avec Ohm de Ponthual, JEROME HUREL a survolé les obstacles de barrage en 35.28 secondes en risquant même la séparation du corps avec sa monture. Mais le risque a payé et le cavalier a réussi à battre les 16 autres barragistes de ce GP 3* 145 du vendredi à Saint-Lô.

JEROME4

LAURENT GOFFINET avec sa fidèle Quinette du Quesnoy est resté en tête pendant un bon moment, on l’a même cru imbattable son chrono de 35.87 secondes tellement le parcours du cavalier normand était parfaitement dessiné et exécuté avec une belle fluidité et une grande classe.

Laurent Goffinet et Quinette du Quesnoy

Laurent Goffinet et Quinette du Quesnoy

Laurent Goffinet

Laurent Goffinet

MICHAEL G DUFFY, une jeune star irlandaise montant Lapuccino 2 se classe 3ème et démontre une belle maturité et une magnifique entente avec sa monture. Certainement l’un de sérieux prétendants au GP de ce dimanche.

Michael Duffy

Michael Duffy

Michael Duffy et Lapuccino 2 au barrage

Michael Duffy et Lapuccino 2 au barrage

FRANCOIS XAVIER BOUDANT très en forme dernièrement est 4ème   avec Ciento.

François Xavier Boudan et Ciento

François Xavier Boudant et Ciento

François Xavier Boudant au barrage

François Xavier Boudant au barrage

WILLIAM PORTER sur Delinquent JX se classe 5ème pour les couleurs des Etats Unis.

William Porter

William Porter

SKY HIGGIN, notre anglaise très normande avec sa talentueuse et sensible Ushuaia du Thot, déroule un barrage raisonnable sans brusquer sa jument et se retrouve 6ème, suivie par MATHIEU BILLOT qui, comme d’habitude prend tous les risques, descend le chrono à 35.08 avec une belle jument Vent du Sud Kerglenn mais ne peut éviter une faute… ROWAN WILLIS pour l’Australie est 8ème avec Blue Movie.

Sky Higgin et Ushuaia du Thot

Sky Higgin et Ushuaia du Thot

Mathieu Billot

Mathieu Billot

Tous les résultats

http://www.jump-results.com/OPEN/stlo17/2.pdf

LA SUITE DU PROGRAMME….

Nous avons pu assister par la suite à la présentation de 22 jeunes Mâles approuvés Selle Français, sans connaître encore le classement définitif.

SELLE

SELLE2

SELLE3

La vente des saillies des poulains n’a pas eu lieu, finalement – changement de programme à la dernière minute.

Les organisateurs des ventes Nash ont présenté une première vacation de poulains de 3 ans qui ont tous fait une bonne impression, mais les prix de ventes sont restés très, très raisonnables. Il faut vraiment être passionné pour continuer le métier d’éleveur…

Esperanza du Rouet 17 000

Esperanza du Rouet 17 000

Epsilon de Ducy 26 000

Epsilon de Ducy 26 000

AXELLE

UNE BELLE JOURNEE POUR AXELLE LAGOUBIE

Axelle Lagoubie et Rubelia

Axelle Lagoubie et Rubelia

Mercredi, la deuxième journée du Meeting d’automne à Saint-Lô les épreuves du CSI ** ont été dominée par la performance incroyable d’Axelle Lagoubie – gagnante le matin avec son fidèle Norway de la Lande, elle a été imbattable l’après-midi avec Rubelia (Burggraaf), la jument qui lui a donné le titre de la Championne de France.

Axelle et Rubelia au barrage

Axelle et Rubelia au barrage

Le GP Sorapel à  140 a réuni près de 70 partants, dont 19 ont réussi un parcours sans faute. La bataille du barrage s’annonçait donc très sévère. Axelle est partie parmi les premiers et son parcours, très réfléchi, dessiné parfaitement avec les courbes très serrées, avec un bon tempo rapide et régulier a été pas simplement beau à voir, mais aussi parfaitement efficace – 34.16 secondes que personne n’a réussi à battre.

m

Jérôme Hurel sur Viamdios d’Avril

Jérôme Hurel avec Viamdios d’Avril (Diamant de Semilly) est deuxième en 35.91, suivi par Floriant Angot sur Tip Top des Tess (Mylord Carthago) en 36.06.

Florian Angot et Tip Top des Tess

Florian Angot et Tip Top des Tess

Sebastien Tencé sur Venus de Thurin (Jarnac) prend la quatrième place, suivi par la cavalière belge Céline Schoonbroodt sur Venus de l’Eyre (Quick Star).

Sebastien Tencé et Venus de Thurin

Sebastien Tencé et Venus de Thurin

Celine Schoonbroodt et Venus de l'Eyre

Celine Schoonbroodt et Venus de l’Eyre

Le Grand Prix qui va clôturer le concours  CSI 2** va avoir lieu le samedi

22256688_1622438244511525_5445450296151315263_o

LES POULAINS DU COEUR VOUS ACCUEILLENT DES VENDREDI 27 octobre

Hiphop Calonne, fille de Mylors Carthago, une pouliche du coeur!

Hiphop Calonne, fille de Mylors Carthago, une pouliche du coeur!

L’une des atractions du Meeting d’automne qui démarre ce mardi à Saint-Lô ce sont les ventes aux enchères des saillies d’étalons au profit de l’association Les Poulains du Coeur!

Achetez la saillie d ’ un étalon Au profit de la l ’ association Regar2moi Mobilisons – nous !

Les poulains du coeur propose à la vente des saillies d’étalons Stars en ouverture des Ventes NASH, le vendredi 27 octobre à 20h mais également à l’issue des Ventes NASH, le samedi 28 octobre à 12h30, et en ouverture du Grand Prix CSI*** du dimanche 29 octobre, à 14h45.

Saillies à la vente, Vendredi 27 octobre : Jarnac – Athos d’Elle – Mozart des Hayettes – Alicante – Malito de Reve – Vleut

Saillies à la vente, Samedi 28 octobre : Monte Bellini – Nervoso- Catoki – Catchar Mail – Upsilon Saillies à la vente,

Dimanche 29 octobre : Silver Deux de Virton HDC – Urano de Cartigny – Canturo Bois Margot – Diamant de Semilly – Mylord Carthago

Depuis 2008, les poulains du coeur mobilisent le monde du cheval autour d’une démarche caritative. Le Stud-Book Selle Français soutient « L’ association Regar2moi »

 

Pour informations : tout don ou achat de saillie bénéficie d’un abattement fiscal de plus 60%. Contact : Vincent Desmarez – v.desmarez@gmail.com – 06 07 38 70 76